L’heure est à la solidarité et à l’union communale

Voici le courrier adressé dans ce sens, le 26 mars 2020, par Yvette Lathuilière, au nom de nos conseillers municipaux, à :

Madame le Maire,

Face à l’épidémie terrible que nous traversons, l’heure est à la solidarité et à l’union communale. Ayant à cœur de faire tout notre possible pour venir en aide aux plus fragiles, nous souhaitons vous proposer le soutien de notre groupe pour répondre aux besoins de nos concitoyen.ne.s.

Plusieurs enjeux nous paraissent prioritaires :

– Le contexte de confinement que nous connaissons est susceptible de créer des situations de détresse pour les plus fragiles. À ce titre, la commune en lien avec le CCAS, la Maison de la Métropole et les associations caritatives, peut-elle organiser des visites aux personnes isolées, âgées ou handicapées, qu’elle aura recensées ?
La commune peut-elle faire un appel à des bénévoles (et à tous ses élus, conseillers municipaux) en bonne santé, pour assurer un soutien concret ? 

– Suite à la fermeture des marchés, quels moyens peut proposer la commune pour permettre la continuité de la distribution de denrées alimentaires aux fidésien.ne.s, dans le respect des consignes de distanciation et des gestes barrières ?

Vous devez être en contact avec les commerçants fidésiens, pénalisés par la fermeture de leur boutique. Nous souhaiterions échanger avec vous sur la recherche d’une solution, passant peut-être par la mise en place d’une plateforme numérique de distribution qui les impliquerait.

Une autre possibilité pourrait consister, en lien avec les producteurs locaux fidèles aux marchés fidésiens, par examiner la réouverture des marchés (Provinces, le Centre, Gravière), de manière dérogatoire et dans des conditions spécifiques. Nous sommes à votre disposition pour étudier rapidement avec vous des solutions adaptées.

– Le sujet de l’éclairage public n’a pas de caractère d’urgence. Mais, nous savons que c’est un sujet d’actualité pour la municipalité. Dans cette période de faibles déplacements, notamment la nuit, une expérimentation sur un ou deux quartiers pourrait être mise en œuvre. Expérimentation d’une extinction totale de l’éclairage nocturne (par exemple entre 22 h et 6 h), dont les effets (sécurité, économie, écologie) pourraient être mesurés.

Afin de pouvoir discuter ensemble de ces questions cruciales, une réunion en visioconférence entre les représentants de chaque groupe du conseil municipal — deux élus par groupe, par exemple — permettrait d’échanger et de partager un certain nombre d’informations, dans cette période d’impossibilité de tenir des réunions où nous serions physiquement présent.e.s, notamment sur :

– Un état des lieux de la situation de la pandémie Covid-19 à Sainte-Foy-lès-Lyon,

– Une présentation de l’organisation des aides en réponses aux besoins de la population recensés.

Nous sommes persuadés que tous nos concitoyen.ne.s, dans ce contexte si extraordinaire, attendent de la part de leurs élu.e.s, une mise en commun des meilleures idées pour les aider à surmonter cette épreuve.

Dans l’attente de connaître votre avis sur ces propositions et de pouvoir enclencher ce travail par visioconférence, recevez Madame le Maire, l’expression de nos meilleurs sentiments.

Yvette Lathuilière,
Conseillère Municipale
Tête de liste de l’équipe SainteFoyAVENIR.

Agissant au nom et pour le compte de tous les anciens et nouveaux conseillers municipaux SainteFoyAVENIR

Communiqué de presse post-électoral par Yvette Lathuilière

Chères Fidésiennes,
Chers Fidésiens,

Au nom de tous les colistiers de SainteFoyAVENIR et au lendemain du scrutin électoral du premier tour des municipales de ce 15 mars 2020, je tiens à exprimer ma fierté et ma joie d’avoir conduit cette équipe d’hommes et de femmes engagés, au sein de leur quartier, au cœur de notre commune. 

Je tiens, aussi, à remercier vivement les 1 506 électeurs fidésiens — près d’un quart des suffrages exprimés — qui, en choisissant de porter leur suffrage sur notre programme SainteFoyAVENIR, ont porté haut les couleurs de la citoyenneté, de l’écologie et de la solidarité dans notre belle ville de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Ce résultat représente la deuxième force politique de ce scrutin, sans équivoque, dans 17 des 19 bureaux de vote de la commune. 

Il montre pour SainteFoyAVENIR la progression du vote écologiste à Sainte-Foy-lès-Lyon et atteste assurément que nous devons aujourd’hui prendre en compte l’urgence climatique dans le cadre de nos décisions municipales. Ce que j’aurais à cœur de manifester aux côtés de Serge Replumaz, Faïza Mihoubi et Olivier Coupiac,

élus du futur conseil municipal.

Toutefois, l’abstention de 57,42 % des électeurs qui n’ont pas souhaité se rendre aux urnes, du fait notamment de la pandémie que nous vivons ces jours avec le Covid-19, ne reflète pas la réalité des votes sur notre commune et fausse probablement le résultat actuel et la majorité qui se dégage aujourd’hui autour de la Maire sortante.

Je tiens ici à redire que la promotion de la santé (physique, mentale et sociale) est une priorité dont nous devons collectivement prendre la mesure ; en lien avec les conditions dans lesquelles nous vivons, en lien avec la préservation de notre environnement. C’est cela qui doit nous préoccuper, nous mobiliser tous et toutes. 

Nous voyons bien en ces jours de confinement pour ne pas propager le virus, combien nous sommes attachés à prendre soin de nous — mêmes, et des autres ; combien il nous faut être responsables et solidaires des plus fragiles et isolés ! Cette épreuve promet de nous apprendre à vivre autrement ; gageons que ce sera avec plus de fraternité. 

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »
Martin Luther King.

Nous en sommes convaincus, les six années à venir seront déterminantes pour permettre l’avenir à Sainte-Foy-lès-Lyon, comme ailleurs. Nous pouvons constater que les résultats du premier tour à Lyon, et au niveau de la Métropole, montrent combien l’enjeu écologique mobilise les habitants. Il s’agit de construire une Métropole plus respirable, plus sobre, plus verdoyante, plus solidaire.
Le deuxième tour, reporté au 21 juin, est un objectif essentiel, dans cette perspective.

Pour finir, je veux m’adresser à l’équipe de la Maire sortante,

« — Vous avez gagné, bravo !

— Vous avez fini, au fil de votre longue campagne, par parler d’environnement. Vous avez même retenu plusieurs de nos propositions (« Adapter les bâtiments municipaux et les écoles au changement climatique. 50 % de bio et de local dans les cantines. Créer des îlots de verdure et des points d’eau sur les places des quartiers et dans les cours des écoles. Plan vélo citoyen. »).
Nous saurons y travailler activement — comptez sur nous — nous ne nous déroberons pas à nos engagements et nous mettrons notre expertise sur ces questions de développement durable au service de nos concitoyens. 

— Nous saurons aussi, avec tous les Fidésien.ne.s qui nous ont rejoints, vous rappeler que nous sommes la seule équipe qui s’oppose à la réalisation de la nouvelle autoroute de l’Ouest — Anneau des sciences — qui augmentera le trafic routier sur la commune, dégradera la qualité de l’air à partir de l’échangeur de Beaunant ; ailleurs, fera encore disparaître des espaces naturels et agricoles, polluera gravement l’air à proximité d’écoles et d’hôpitaux. 

— Nous, nous optons pour une commune de plus en plus respirable avec des circulations internes apaisées et des voies périphériques dédiées aux transports collectifs (tram-train, télécabine, bus propres) plus respectueux de notre santé et de notre environnement.
Nous optons pour une commune qui n’artificialisera pas les espaces végétalisés et choisira d’aménager des espaces publics agréables, accueillants et sécurisés pour tous et toutes.

— Une commune qui privilégiera les investissements pour supprimer toutes les passoires thermiques communales — logements collectifs sociaux et privés, et maisons individuelles.
Une commune qui optera pour une alimentation collective saine et durable, sans plastiques.
Une commune qui s’inscrira dans l’objectif du zéro déchet.

— Vous nous trouverez sur tous ces sujets, avec des propositions, et une opposition constructive, pour aller dans le sens de la transition environnementale, sociale et démocratique utile pour l’avenir. »

Bien sincèrement, 

Yvette Lathuilière

saintefoyavenir@gmail.com
saintefoyavenir​.org

Refusons l’abattage de deux arbres du Clos-du-Cardinal au Centre-Bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon

Mercredi 11 mars convergeons vers le Clos-du-Cardinal pour marquer notre désaccord avec l’abattage de deux arbres.

Non à l’abattage de ces deux arbres remarquables sans explication, discussion avec les riverains, les fidésiennes et fidésiens du centre.

Non à cet abattage qui prépare l’installation d’un parking à la place de cet espace de verdure au centre de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Rendez-vous à 17 h 30, pour entourer ce clos de verdure que nous voulons préserver de la bétonisation.

Résultats de SainteFoyAVENIR aux premier tour des élections municipales du 15 mars 2020

Merci à toutes et tous de vous être rendus aux urnes pour exprimer vos choix.

Voici les résultats par bureaux de vote

1. Gymnase R. Barlet : nous sommes deuxième avec 21,3%.
2. École mat. Chatelain : deuxième avec 22,6 %.
3. Mairie : deuxième avec 24 %.
4. Résidence Beausoleil : deuxième avec 22,8 %.
5. Salle polyvalente : deuxième avec 20,9 %.
6. Salle Com. R. Barlet : deuxième avec 23,5 %.
7. École mat. du Centre : deuxième avec 20,8 %.
8. Collège du Plan du Loup : deuxième avec 25,8 %.
9. Maison de l’Aqueduc : deuxième avec 32,5 %.
10. École élémentaire Gravière : deuxième avec 25 %.
11. École mat. Gravière : deuxième avec 21,5 %.
12. École de la Plaine : troisième avec 22 %.
13. Groupe scol. de la Plaine : troisième avec 22,2 %.
14. École mat. H. Lebert : deuxième avec 24,3 %.
15. École Grange Bruyère : deuxième avec 30,9 %.
16. École élémentaire P. Fabre :
deuxième avec 32 %.
17. École élém. R. Schuman :
deuxième avec 19,5 %.
18. École élém. R. Schuman :
deuxième avec 26,1 %.
19. École élém. Chatelain :
deuxième avec 20,3 %.

Le total de la liste SainteFoyAVENIR est de 23,82 % des suffrages exprimés et nous place en deuxième position devant les listes Unis pour Sainte Foy-lès-Lyon – LReM-MoDem (16,27 %) et Rassemblement des droites Fidésiennes – RN (6,1 %).
La liste Sarselli 2020 – LR obtient un score de 53,8 % et est élue au premier tour.

Le taux de participation est de 42,6 % à Sainte-Foy-lès-Lyon.
Soit 6474 votants pour 15206 inscrits.
Le taux d’abstention est donc de 57,4 % soit 19 % de plus qu’en 2014…

Pour voir ou revoir la réunion publique SainteFoyAVENIR

Nous avons le plaisir de vous proposer de voir ou revoir le direct de la réunion publique Sainte FoyAVENIR du 12 mars 2020.

Dernière réunion publique de la liste SainteFoyAVENIR à l’école Robert Schuman ! Commentez vos questions et nous essaierons d’y répondre ! Partagez et likez cette vidéo !

Gepostet von SainteFoyAVENIR am Donnerstag, 12. März 2020

Un citoyen questionne la liste SainteFoyAVENIR, voici nos réponse

Un citoyen Fidésien, Benjamin, nous a envoyé quelques questions très pertinentes. Nous lui répondons avec plaisir.

« Bonsoir,

J’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis huit ans maintenant.

Concerné par ce qui se passe, et à fortiori ce qui va se passer, dans ma commune, j’aurais aimé vous poser quelques questions :

Un des grands projets à venir est l’anneau des sciences et je voulais connaitre votre positionnement sur ce sujet, êtes-vous pour ? Contre ? Pourriez-vous compléter votre réponse en me précisant dans un cas comme dans l’autre pourquoi ?

Nous sommes contre l’Anneau des Sciences, pour des alternatives de transports, de mobilités et nous le disons dans un de nos article : Un échangeur d’autoroute à Beaunant. Pourquoi les autres listes ne vous en parlent pas ?

Quelle est votre position par rapport à la décroissance ? Dans le cas où vous seriez élue, prôneriez-vous la décroissance à Sainte-Foy-lès-Lyon ?

Nous ne prônons pas la décroissance en tant que telle mais aspirons à changement profond de modèle de société, actuellement fondé sur la recherche absurde d’une croissance économique infinie. Dans cette transition…

Nous parlons de faire décroitre certaines choses, et d’en faire croitre d’autres.
Quelques exemples : faire décroitre notre consommation énergétique (isolation des bâtiments, baisse de l’éclairage public) nos émissions de gaz à effet de serre (baisse de l’utilisation de la voiture), notre consommation de viande, notre production de déchets (objectif zéro déchet, Zéro plastique).

Faire croitre la concertation et la participation des habitants, le partenariat et la coopération dans la gestion de la ville, la protection de l’environnement, des personnes les plus fragiles (personnes handicapées, séniors et personnes âgées…).

Développer les entreprises actrices de la transition (production locale et circuits courts, recyclage, réparation, écomobilité, etc.).

Faire croitre l’offre de logements accessibles, les mobilités douces avec plus de zones de rencontre, faire croitre la végétalisation (“débitumer” les cours d’école…), l’alimentation collective bio locale, la pratique de la culture, etc.

Concernant le barrage de l’Yzeron, êtes-vous pour ou contre ? Pareil, pouvez-vous préciser pourquoi ?

Ce barrage de Francheville, va atteindre 23 m de haut et boucher une vallée naturelle, espace de biodiversité. La lutte contre les inondations est déjà très pertinente avec l’élargissement des berges, de Charbonnières à Oullins en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon. Cet élargissement répond aux crues trentennales.

Pour répondre au-delà de la crue trentenale, d’autres alternatives sont possibles avec en amont plusieurs retenues plus petites, la limitation de l’imperméabilisation des sols et donc d’équipements, de constructions qui empêchent la pénétration de l’eau dans le sol.

L’association de Sauvegarde de la vallée de Francheville travaille depuis plusieurs années sur ces alternatives, que les responsables politiques en place ont toujours refusé d’étudier. Il est temps de permettre ces études et de travailler un projet durable pour l’environnement et la protection contre les crues.

Enfin, on entend beaucoup parler d’alliance au deuxième tour avec la liste de Philippe Schmidt « Unis pour Sainte-Foy », pouvez-vous infirmer ou confirmer cette alliance ? Par ailleurs en cas d’alliance, qu’en sera-t-il de vos divergences de points de vue sur divers sujets ?

Merci pour cette question qui met en évidence que vous nous voyez présents au second tour et en capacité de négocier, ou non, avec d’autres. Pour le moment il est, de notre point de vue, trop tôt pour échafauder la moindre hypothèse. Nous concentrons nos énergies et savoir-faire sur le premier tour. Ce qui se passera ensuite, vous le saurez très vite compte tenu du court délai entre les deux tours. Cela fera certainement l’objet d’une communication sur notre site internet et sur les réseaux sociaux.

Mise à jour le 12 mars à 22hoo.
La liste SainteFoyAVENIR vient d’annoncer publiquement qu’elle n’envisageait aucune alliance au second tour des élections municipales, car elle est la seule à être opposée a l’Anneau des sciences et contre les impacts négatifs qu’il provoquera sur notre ville.

D’avance merci pour vos réponses et le temps que vous y accorderez.
Merci pour vos questions pertinentes.

Très cordialement,

Benjamin

SainteFoyAVENIR répond au Collectif Parents

L’équipe SainteFoyAVENIR répond au questionnaire du Collectif Parents.
Voici nos réponses à leurs questions.

NOS REVENDICATIONS POUR LES ÉCOLES DE SAINTE-FOY-LÈS-LYON

Nous exigeons une remise en question des services techniques de la mairie afin que le délai d’attente pour des menues réparations dans nos écoles ne dépasse pas un mois.
« On perçoit le ras-le-bol dans votre question.
Pour que les services répondent dans un délai d’un mois, il faut des consignes précises, claires et suffisamment de moyens pour assurer le travail d’entretien, de maintenance.
Les écoles, leur entretien et maintenance sont une compétence directe de la commune, donc une priorité d’intervention. C’est déjà le premier principe de fonctionnement que nous portons.
La restructuration, rénovation des écoles n’ont absolument pas été la priorité du mandat, a part Châtelain et la Plaine. Les bâtiments se sont dégradés et nécessitent plus de travaux pour rafistoler l’existant.
Votre demande est légitime. Elle demandera une réorganisation des services techniques, parallèlement à un Plan de rénovation sur six ans. C’est notre priorité.

Nous exigeons plus de formation continue pour les agents de la mairie encadrant les temps périscolaires et qu’ils bénéficient de temps de préparation rémunérés.
Il y a besoin de présence pérenne des agents municipaux dans les écoles pour plusieurs raisons :
> Créer une relation familière avec les enfants et travailler la qualité de cette relation aux enfants et au groupe d’enfants. C’est le cas pour le périscolaire et pour la gestion des temps de restauration, notamment en maternelle.
> La formation aura du sens si elle s’appuie sur la présence régulière des agents communaux. La formation doit être construite et travaillée directement avec les agents. Certaines (ce sont surtout des femmes qui occupent ces emplois déqualifiés) peuvent avoir besoin d’une formation individuelle qui donnera une qualification, qui valorisera l’agent, d’autres auront besoin de techniques d’animation, etc.
> La formation collective devra s’inscrire dans les objectifs d’amélioration de la qualité de la restauration, la qualité des locaux, et la gestion non violente des conflits. Continuer la lecture de SainteFoyAVENIR répond au Collectif Parents

Engagements de SainteFoyAVENIR sur la culture et le sport

Pilier essentiel du développement durable, l’accès à la culture et au sport pour tous doit être un des axes essentiels de développement pour notre ville.

Tout d’abord, nous ferons de l’action culturelle et territoriale un outil de la démocratisation culturelle pour les publics les plus éloignés des pratiques et des structures.

La pratique culturelle et la pratique sportive doivent être facilitées pour toutes et tous, jeunes et moins jeunes de tous les quartiers. Sainte-Foy-lès-Lyon dispose de très beaux équipements, des gymnases, une MJC, un Conservatoire de Musique et de Danse. Allons plus loin. Portons une attention particulière aux quartiers où la pratique est moins aisée. Proposons des tarifs d’inscription modulés en fonction des capacités de chacun, afin que le prix ne soit plus un frein.

Nous nous intéresserons particulièrement aux écoles élémentaires, compétence de la commune. Tous les enfants doivent pouvoir expérimenter, découvrir des œuvres et rencontrer des artistes. Nous organiserons des résidences dans les écoles, dès la maternelle. C’est, pour nos enfants, un gage de réussite et d’épanouissement, notamment par le développement de l’autonomie et de la créativité, et l’appropriation de savoirs, de compétences et de valeurs. Nous ouvrirons, également, les résidences de nos ainés à l’accueil de moments artistiques et culturels en lien avec les écoles, avec les artistes et avec les associations.

L’offre culturelle est également une de nos préoccupations majeures. Pour ce faire, nous mettrons davantage en lien les différentes structures culturelles et artistiques de Sainte-Foy : la MJC, le cinéma Mourguet, les Centres sociaux, mais aussi la salle Ellipse, les bibliothèques, RAMDAM. Créons des synergies, des temps de rencontre entre ces lieux, entre les professionnels et les amateurs, ou des événements transversaux, qui incitent à la circulation des publics d’un lieu à l’autre.

Et puis, nous avons la chance d’être dans une métropole où les offres culturelles et sportives sont particulièrement riches et nombreuses. Notre ville doit s’inscrire dans les grands événements qui ponctuent l’année, festival Lumière, les grandes Biennales, les championnats de sport nationaux, voire internationaux… pour offrir ainsi à tous les Fidésiens la possibilité de participer ou d’assister près de chez eux à ces manifestations.

Enfin, pour favoriser la création locale, nous accompagnerons l’ouverture de résidences artistiques qui érigeront Sainte-Foy-lès-Lyon en ville de la création et ainsi en une ville attractive. Et créerons chaque année un festival de tous les talents, sur le territoire, où pourront s’exprimer les Fidésiennes et les Fidésiens, avec audace et créativité.

Un échangeur d’autoroute à Beaunant. Pourquoi les autres listes municipales évitent-elles d’en parler ?

Le projet d’Anneau des Sciences (ancien Tronçon Ouest du Périphérique ) s’il voit le jour, impacterait plusieurs communes : Francheville, Tassin, Saint-Genis-Laval, Sainte-Foy-lès-Lyon.

C’est une autoroute souterraine qui aura plusieurs entrées, sorties avec des échangeurs, dont un contigu au quartier de Beaunant.

Aujourd’hui, alors que tous les candidat.e.s municipaux verdissent leur programme, elles, ils évitent de signaler les impacts qu’aurait cet équipement métropolitain sur la qualité de l’air de la commune, l’augmentation du trafic routier aux abords, et pour rejoindre cet échangeur.

Elles, ils évitent d’expliquer la superficie de terres agricoles et espaces naturels supprimés pour faire cette infrastructure, au moment où la biodiversité, la végétalisation est cruciale pour répondre à la répétition des canicules, à la chute de biodiversité, au réchauffement climatique.

Elles, ils évitent d’annoncer le coût de cette autoroute — chiffré actuellement entre quatre et cinq milliards d’euros — et le fait qu’il ne verrait le jour qu’entre 2030 et 2035.

Cet investissement mis dans l’Anneau des sciences, c’est autant d’argent public qui ne servira pas au développement de transports publics structurants (ligne de télécabine urbaine entre Francheville et Confluence, Gerland — cadencement du tram-train de l’Ouest lyonnais qui dessert Gorge-de-Loup et Saint-Paul — plus de bus propres et réguliers —, etc.). Autant d’argent public qui ne sera pas utilisé pour l’aménagement cyclable et piéton des voiries.

SainteFoyAvenir garde une cohérence entre projet communal et Métropolitain. 

La priorité, pour les six ans qui viennent, est d’offrir une mobilité choisie et non plus subie. Nous devons toutes et tous pouvoir nous déplacer facilement depuis la commune vers nos lieux de travail et de loisirs au sein d’une Métropole respirable et apaisée.

Construisons des alternatives vivables, meilleures pour notre santé.

L’Anneau des sciences n’aura aucune raison d’exister.

Municipales 2020 : Citoyenneté, Écologie et Solidarité pour 2020-2026

%d blogueurs aiment cette page :