Archives de catégorie : Actualités

L’actualité et les informations de la liste SainteFoyÀVENIR

Sortie de confinement et réappropriation des espaces piétons

Sortie de confinement et pollution de l’air dans les espaces piétons, notamment aux abords des écoles.

Nous sommes aujourd’hui partagés entre l’impatience suscitée par la sortie du confinement et la nostalgie — qui nous gagne déjà — de cette bulle environnementale, vécue comme une vraie bouffée d’oxygène, pendant ces huit semaines. Ainsi, nous avons pu apprécier des aspects bénéfiques du confinement : comme la diminution des nuisances sonores, de la pollution de l’air, et de la réappropriation des rues par les piétons avec la jouissance de vraies zones de rencontres respectées tout en gardant nos distances.

Dans notre programme de campagne SainteFoyAVENIR, nous avions indiqué que nous souhaitions permettre la priorité aux piétons dans les différents quartiers de notre ville. Le non-respect, par certains usagers, des panneaux indiquant des zones de rencontre, où la vitesse est limitée à 20 km/h, nous consterne. Cette signalisation doit être la norme dans les secteurs où il faut faciliter les cheminements piétonniers et non une exception ! 

En effet, le plus souvent, ces rues se trouvent à proximité des écoles, et des commerces, et nous souhaitons des rues apaisées pour les enfants, les personnes âgées, ou à mobilité réduite, et plus généralement pour toute personne susceptible de vouloir se déplacer en sécurité, sur la voie publique.

Aussi, nous nous interrogeons quant à la reprise à partir du 11 mai 2020, date de la sortie du confinement.

Le Centre-bourg abrite une résidence pour personnes âgées, le Clos Beausoleil, de nombreuses familles, des commerces et trois écoles. Ses rues étaient quasi piétonnes, et particulièrement agréables, pendant le confinement. Vont-elles vite retrouver la pollution atmosphérique et le ballet incessant de nombreux véhicules aux heures de pointe ?

Ce confinement ne pourrait-il pas nous servir de déclic pour mieux appréhender les moyens de déplacement en mode actif (marche, vélo, trottinette…) ? Ne pourrions-nous pas engager une réflexion avec les riverains concernant leurs réelles attentes en matière de sécurité, de pollution, et de préservation du patrimoine de leur ville ?

Demain, nos vies seront changées pour une période, pour un moment, ou indéfiniment. il serait temps d’avoir une politique dynamique pour enfin permettre aux habitants de circuler sans la crainte de se retrouver face à face avec un véhicule trop rapide, et polluant. 

Le 14 mai, est la date de reprise de quelques classes dans les écoles (GS, CP et CM2), comment va s’organiser la circulation aux abords des écoles ? Nous savons que les parents devront déposer de façon échelonnée leurs enfants à l’école ; pour autant, viendront-ils en voiture ? Les écoles publiques sont des écoles de secteur ; ce qui n’est pas le cas des écoles privées. Une information pour inciter les personnes à venir par des modes actifs a-t-elle pu être faite en amont ? La Ville permettra-t-elle des espaces pour que les cyclistes puissent circuler et déposer leurs vélos, en toute sécurité ?

Avant une reprise plus globale en juin, dans la plupart des secteurs d’activités, nous, SainteFoyAVENIR, demandons une vraie réflexion sur nos modes de déplacements à Sainte-Foy-lès-Lyon, afin de permettre des mesures plus incitatives pour que nous soyons nombreux à utiliser le moins possible notre voiture et à pouvoir expérimenter des voies cyclables et des rues piétonnes, en toute sérénité. Parce qu’ensemble, nous avons accepté de rester confinés pour sauver des vies ; ça n’aurait pas de sens que nous oublions, en en sortant, qu’il nous faut aussi faire baisser durablement la pollution de l’air pour sauver les plus fragiles d’entre nous.

Le point sur les aides économiques : État, Région et Métropole

Aides de l’État, mais aussi des collectivités locales, Région et Métropole… il n’est pas toujours facile de se repérer et d’avoir une vue globale de ce vaste dispositif. Déployé pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie, il vise à soutenir et accompagner les entreprises et secteurs d’activités, touchés de plein fouet par cette crise sanitaire.

Nous pensons important de donner une information transparente et accessible sur l’ensemble de ces mesures.

Aides de l’État Bénéficiaires Conditions d’octroi Montant – délais Contact
Remise Impôts directs Les entreprises Examen individualisé qui tient compte de la situation et des difficultés financières des entreprises. Étaler ou reporter le paiement de la dette fiscale. Questionnaire de demande de remise gracieuseformulaire 4805-SD
Échéance de dépôt liasses fiscales Les entreprises Être en difficultéPour les grandes entreprises et grands groupes les reports d’échéance de paiements seront accordés s’il n’y a pas eu de versement de dividendes, ou de rachat d’actions jusqu’à fin 2020. Dépôt des liasses fiscales au 30/6.Pour entreprises en difficulté, report au 30 juin, des échéances fiscales du mois de mai. Consultez le calendrier détaillé des nouvelles échéances fiscales des entreprises
Report paiement factures : loyer, eau, gaz, électricité Les Très Petites Entreprises (TPE) Être en difficulté et au cas par cas pour les entreprises dont l’activité a été dégradée.Bailleurs (FSIF, AFG, ASPIM, CNCC, FFA et Caisse des Dépôts et Consignation) ont appelé leurs adhérents à annuler 3 mois de loyer pour TPE contraintes de fermer en application de l’arrêté du 15/3/20. Demande amiable auprès fournisseurs eau, gaz, électricité.
Suspension pour entreprises dont l’activité a été dégradée.
Fournisseurs d’énergies
Prêts garantis par l’État pour soutenir la trésorerie Entreprises de toutes tailles (sociétés, commerçants, artisans, exploitations agricoles, professions libérales, micro entrepreneurs, associations et fondations avec activité économique) Jusqu’au 31/12/20 demande à leur banque, un prêt garanti par l’État.Pas de remboursement la première année. Amortissement étalé sur une durée de 5 ans.L’engagement des banques = reporter jusqu’à 6 mois le remboursement des entreprises, sans frais 300 Milliard d’euros de l’État pour le soutien financement bancaire des entreprises.
Prêt égal à trois mois de chiffre d’affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1/1/2019

Retrouverez, au format PDF, le récapitulatif des aides économiques octroyées, tant au plan local que national.

Soutenons l’économie locale

Le groupe SainteFoyAVENIR soutient pendant cette période de confinement, les habitants et les commerçants de la commune. Nous souhaitons proposer des stratégies pour la reprise économique de notre ville.

La crise sanitaire traversée par notre pays et plus largement le monde va avoir d’importantes conséquences économiques.

Dans ce contexte de nombreux évènements n’ont pu ou ne pourront avoir lieu (sportifs, culturels, nature en fête, feux d’artifice…), ce qui va engendrer des coûts en moins pour la commune. D’autre part, compte tenu de la fermeture des restaurants scolaires et de l’arrêt du chauffage dans de nombreux bâtiments publics, notre collectivité a pu faire des économies de fonctionnement. Nous nous interrogeons quant à l’utilisation de ces lignes budgétaires.

Ces économies pourraient se répercuter, à notre sens, vers une partie de nos habitants les plus fragiles mais aussi vers les commerçants qui ont fermé boutique depuis le début du confinement (coiffeurs, magasin de vêtements…).

L’activité des commerçants et des artisans, constitue un réseau économique local, indispensable à des services de proximité, à une vitalité communale. Certains d’entre eux ont été plus durement touchés par cette crise sanitaire et nous pensons indispensable en plus des aides de l’État, de la Région ou de la Métropole que la commune prenne en compte leur situation particulière avec une aide exceptionnelle à certaines catégories de commerçants, ainsi que de les exonérer de taxes fiscales.

Soutenons les commerçants (à savoir que la librairie du Centre a lancé un appel à l’aide au financement via Kisskissbankbank) et les artisans de proximité les plus touchés par la crise. Mobilisons-nous et trouvons des solutions pour maintenir notre économie locale.

Le groupe SainteFoyAVENIR

Le bureau de poste de Sainte-Foy Centre est fermé !

En début de confinement la ville avait informé la population d’une fermeture de La Poste tout en indiquant qu’elle devait rouvrir le 6 avril et assurer trois distributions de courriers par semaine.

Après des retards considérables, il semble que la distribution du courrier soit devenue plus régulière.

Mais une chose est sûre c’est que la réouverture annoncée n’a pas eu lieu.

L’annonce faite ce jour, dans la newsletter municipale no 186, a tout lieu de laisser perplexe…

« Le bureau de poste est fermé. Le distributeur de billets sur la façade est en service. Le bureau de poste de Francheville accueille les Fidésiens. La priorité est donnée aux opérations liées à la perception des prestations sociales. Les courriers recommandés et colis sont disponibles. »

Pas d’indication cette fois concernant la réouverture de la poste à Sainte-Foy-lès-Lyon.

En se reportant au site officiel de La Poste, celui-ci donne l’agenda des jours d’ouverture. Il indique que le bureau de Sainte-Foy Centre ne sera ouvert qu’à partir du 11 mai, soit à la date du début de déconfinement.

Depuis la fermeture de l’agence postale de Chavril en 2016, toute l’activité postale s’est reportée sur un bureau unique et le Point poste du tabac presse, librairie des Bruyères, place Saint-Luc.

Suite aux travaux récents de rénovation et de modernisation du seul bureau de poste de la ville, on pourrait s’attendre à ce que ce local réponde aux besoins des habitants en période de confinement : perception des prestation sociales, retrait et dépôt d’argent, courriers recommandés. La municipalité une fois de plus n’a pas défendu le service postal communal.

Historique de la réouverture des marchés fidésiens…

Réouverture des quatre marchés alimentaires fidésiens, des quartiers des Provinces — Chavril, Centre et Gravière, à compter du lundi 20 avril 2020. Enfin !

Voici l’historique :

Lundi 16 mars
Déclaration de l’état d’urgence sanitaire et début du confinement national.

Mardi 17 mars
Place Soubeyrat, Mme le Maire, interprétant strictement l’application de la règle nationale, suspend l’installation des forains. Ceux-ci s’opposent à cette décision et demandent à la Préfecture de pouvoir continuer à exercer leur activité, en respectant les nouvelles règles sanitaires imposées. Ce qui leur sera accordé par la Préfecture le jour même et les jours suivants de cette première semaine de confinement.

Lundi 23 mars
Parution du décret du Premier ministre qui prescrit les mesures générales à prendre sur tout le territoire, pour lutter efficacement contre la pandémie de Covid-19. Et qui pose, notamment, le principe de l’interdiction générale des marchés.
Des dérogations, toujours examinées avec les préfectures, peuvent être à la marge accordées, particulièrement en zone rurale ou dans des bassins de vie dépourvus de suffisamment de commerces alimentaires de substitution.
Les préfectures sont décisionnaires en regard des arguments avancés par les municipalités en responsabilité.

Mardi 24 mars
Dès cette date, notre maire va exécuter avec zèle la décision de fermeture des marchés fidésiens prise par la préfecture sur l’objection majeure : Sainte-Foy-Lès-Lyon est une commune bien pourvue en commerces alimentaires qui peuvent se substituer à l’absence des marchés.
Il est vrai que nous ne sommes pas dépourvus d’enseignes de la grande distribution (Auchan, Casino, Aldi, Leader Price, Grand Frais, Cerise et Potiron, sans oublier Carrefour implanté sur la commune limitrophe de Francheville) et heureusement, de quelques épiceries familiales.
C’est oublier que nos quatre marchés sont devenus indispensables aux producteurs locaux qui leur sont fidèles, particulièrement au retour du printemps lorsqu’ils commercialisent leurs nouvelles productions. Et que ces quatre marchés assurent aussi un lien social indéniable pour tous les habitants et les séniors de notre commune.

Jeudi 26 mars 
Alertés par de nombreux Fidésien.ne.s et conscients de la difficulté dans laquelle se trouvent placés les petits producteurs nous interpelons notre maire et nous lui demandons d’intervenir auprès de la Préfecture pour demander une réouverture de nos marchés, dans des conditions sanitaires strictes et avec les seuls étals (moins de dix) des producteurs locaux et non revendeurs.

Samedi 4 avril
Lors de la première réunion à distance en visioconférence1 des groupes d’opposition en place depuis début avril, suite au démarrage de la crise sanitaire, et de Mme le maire Véronique Sarselli, nous avons réitéré et argumenté notre demande de réouverture des marchés aux petits producteurs, en proposant notre aide pour les encadrer.

Samedi 11 avril
Lors de la deuxième réunion, nous avons répété notre argumentaire et nos propositions. Entre temps, Mme le maire a consulté ses collègues maires (proches et voisins), et été, bien sûr, réinterpelée par les producteurs. Elle proposait donc, la mise en place de distribution par Drive trois fois par semaine, sur un site dans le quartier du Plan du Loup.

Samedi 18 avril
Nous questionnons une fois de plus madame le maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, lors de la réunion hebdomadaire à destination des élu.e.s sans pour autant qu’une information précise sur des dates potentielles soit données. Nous restons dans un flou total.
Entre temps, nous apprenons que Mme le maire a reçu, le vendredi précédant cette réunion en visioconférence, des représentants des producteurs, avec leur avocat. Mme le Maire nous laisse entendre qu’elle serait intervenue une nouvelle fois auprès de la préfecture.

Lundi 20 avril
Nous apprenons, comme tous les Fidésien.ne.s, que la mairie a obtenu l’autorisation de réouverture des marchés alimentaires au motif retenu de la nécessaire préservation de la sécurité économique des petits producteurs.

Un mois de travail pour voir nos marchés enfin réouverts et accessibles. Nous pouvons nous questionner pour savoir comment les villes avoisinantes ont œuvré pour conserver leurs marchés ouverts.

Contrairement à ce qui est écrit sur le site de la mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon, la réouverture des marchés aurait pour origine principale une directive qui viendrait du gouvernement et que les préfectures appliquent, et non le fruit d’une initiative municipale. 

Quoi qu’il en soit, nous avons aujourd’hui la satisfaction de pouvoir retourner nous approvisionner sur nos marchés de producteurs dans nos différents quartiers. 

Merci aux citoyen.ne.s qui ont participé à cette action collective et qui ont très vite réagi et réfléchi à la mise en place de solutions, parfois alternatives, d’approvisionnement avec les producteurs ou commerçants.

Merci aux producteurs et commerçants, ainsi qu’à leur avocat qui ont exercé une pression constante auprès de Mme le maire.

Merci aussi à toutes et tous qui ont fait remonter aux élu.e.s SainteFoyAVENIR tant d’informations nous permettant ainsi de relayer efficacement et systématiquement leurs demandes chaque semaine — quand ce n’était pas chaque jour —, auprès de Mme le maire la demande de réouverture des marchés de producteurs.

Le confinement strict, que majoritairement nous observons, reste compatible, dans la mesure du raisonnable, avec la réouverture du lien essentiel que sont les marchés de producteurs. D’ailleurs la directive du gouvernement vers les préfets irait dans ce sens, pour préparer le déconfinement et habituer les citoyen.ne.s aux mesures contraignantes comme aux gestes barrières que nous devrons tous appliquer dans les semaines et les mois à venir.

Entre tout et rien, il existe toujours un juste milieu, un juste point d’équilibre, certes souvent fragile et délicat, qui ouvre le champ des possibles. On ne peut le trouver qu’en exerçant une écoute et une compréhension constante des tenants et des aboutissants. C’est la culture du raisonnable, c’est la culture du raisonné. C’est celle que nous avons à SainteFoyAVENIR. 

  1. Dispositif d’information des élus de l’opposition que nous avions aussi réclamé dans notre courrier du 26 mars 2020.

Résultats de SainteFoyAVENIR aux premier tour des élections municipales du 15 mars 2020

Merci à toutes et tous de vous être rendus aux urnes pour exprimer vos choix.

Voici les résultats par bureaux de vote

1. Gymnase R. Barlet : nous sommes deuxième avec 21,3%.
2. École mat. Chatelain : deuxième avec 22,6 %.
3. Mairie : deuxième avec 24 %.
4. Résidence Beausoleil : deuxième avec 22,8 %.
5. Salle polyvalente : deuxième avec 20,9 %.
6. Salle Com. R. Barlet : deuxième avec 23,5 %.
7. École mat. du Centre : deuxième avec 20,8 %.
8. Collège du Plan du Loup : deuxième avec 25,8 %.
9. Maison de l’Aqueduc : deuxième avec 32,5 %.
10. École élémentaire Gravière : deuxième avec 25 %.
11. École mat. Gravière : deuxième avec 21,5 %.
12. École de la Plaine : troisième avec 22 %.
13. Groupe scol. de la Plaine : troisième avec 22,2 %.
14. École mat. H. Lebert : deuxième avec 24,3 %.
15. École Grange Bruyère : deuxième avec 30,9 %.
16. École élémentaire P. Fabre :
deuxième avec 32 %.
17. École élém. R. Schuman :
deuxième avec 19,5 %.
18. École élém. R. Schuman :
deuxième avec 26,1 %.
19. École élém. Chatelain :
deuxième avec 20,3 %.

Le total de la liste SainteFoyAVENIR est de 23,82 % des suffrages exprimés et nous place en deuxième position devant les listes Unis pour Sainte Foy-lès-Lyon – LReM-MoDem (16,27 %) et Rassemblement des droites Fidésiennes – RN (6,1 %).
La liste Sarselli 2020 – LR obtient un score de 53,8 % et est élue au premier tour.

Le taux de participation est de 42,6 % à Sainte-Foy-lès-Lyon.
Soit 6474 votants pour 15206 inscrits.
Le taux d’abstention est donc de 57,4 % soit 19 % de plus qu’en 2014…

Un citoyen questionne la liste SainteFoyAVENIR, voici nos réponse

Un citoyen Fidésien, Benjamin, nous a envoyé quelques questions très pertinentes. Nous lui répondons avec plaisir.

« Bonsoir,

J’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis huit ans maintenant.

Concerné par ce qui se passe, et à fortiori ce qui va se passer, dans ma commune, j’aurais aimé vous poser quelques questions :

Un des grands projets à venir est l’anneau des sciences et je voulais connaitre votre positionnement sur ce sujet, êtes-vous pour ? Contre ? Pourriez-vous compléter votre réponse en me précisant dans un cas comme dans l’autre pourquoi ?

Nous sommes contre l’Anneau des Sciences, pour des alternatives de transports, de mobilités et nous le disons dans un de nos article : Un échangeur d’autoroute à Beaunant. Pourquoi les autres listes ne vous en parlent pas ?

Quelle est votre position par rapport à la décroissance ? Dans le cas où vous seriez élue, prôneriez-vous la décroissance à Sainte-Foy-lès-Lyon ?

Nous ne prônons pas la décroissance en tant que telle mais aspirons à changement profond de modèle de société, actuellement fondé sur la recherche absurde d’une croissance économique infinie. Dans cette transition…

Nous parlons de faire décroitre certaines choses, et d’en faire croitre d’autres.
Quelques exemples : faire décroitre notre consommation énergétique (isolation des bâtiments, baisse de l’éclairage public) nos émissions de gaz à effet de serre (baisse de l’utilisation de la voiture), notre consommation de viande, notre production de déchets (objectif zéro déchet, Zéro plastique).

Faire croitre la concertation et la participation des habitants, le partenariat et la coopération dans la gestion de la ville, la protection de l’environnement, des personnes les plus fragiles (personnes handicapées, séniors et personnes âgées…).

Développer les entreprises actrices de la transition (production locale et circuits courts, recyclage, réparation, écomobilité, etc.).

Faire croitre l’offre de logements accessibles, les mobilités douces avec plus de zones de rencontre, faire croitre la végétalisation (“débitumer” les cours d’école…), l’alimentation collective bio locale, la pratique de la culture, etc.

Concernant le barrage de l’Yzeron, êtes-vous pour ou contre ? Pareil, pouvez-vous préciser pourquoi ?

Ce barrage de Francheville, va atteindre 23 m de haut et boucher une vallée naturelle, espace de biodiversité. La lutte contre les inondations est déjà très pertinente avec l’élargissement des berges, de Charbonnières à Oullins en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon. Cet élargissement répond aux crues trentennales.

Pour répondre au-delà de la crue trentenale, d’autres alternatives sont possibles avec en amont plusieurs retenues plus petites, la limitation de l’imperméabilisation des sols et donc d’équipements, de constructions qui empêchent la pénétration de l’eau dans le sol.

L’association de Sauvegarde de la vallée de Francheville travaille depuis plusieurs années sur ces alternatives, que les responsables politiques en place ont toujours refusé d’étudier. Il est temps de permettre ces études et de travailler un projet durable pour l’environnement et la protection contre les crues.

Enfin, on entend beaucoup parler d’alliance au deuxième tour avec la liste de Philippe Schmidt « Unis pour Sainte-Foy », pouvez-vous infirmer ou confirmer cette alliance ? Par ailleurs en cas d’alliance, qu’en sera-t-il de vos divergences de points de vue sur divers sujets ?

Merci pour cette question qui met en évidence que vous nous voyez présents au second tour et en capacité de négocier, ou non, avec d’autres. Pour le moment il est, de notre point de vue, trop tôt pour échafauder la moindre hypothèse. Nous concentrons nos énergies et savoir-faire sur le premier tour. Ce qui se passera ensuite, vous le saurez très vite compte tenu du court délai entre les deux tours. Cela fera certainement l’objet d’une communication sur notre site internet et sur les réseaux sociaux.

Mise à jour le 12 mars à 22hoo.
La liste SainteFoyAVENIR vient d’annoncer publiquement qu’elle n’envisageait aucune alliance au second tour des élections municipales, car elle est la seule à être opposée a l’Anneau des sciences et contre les impacts négatifs qu’il provoquera sur notre ville.

D’avance merci pour vos réponses et le temps que vous y accorderez.
Merci pour vos questions pertinentes.

Très cordialement,

Benjamin

SainteFoyAVENIR répond au Collectif Parents

L’équipe SainteFoyAVENIR répond au questionnaire du Collectif Parents.
Voici nos réponses à leurs questions.

NOS REVENDICATIONS POUR LES ÉCOLES DE SAINTE-FOY-LÈS-LYON

Nous exigeons une remise en question des services techniques de la mairie afin que le délai d’attente pour des menues réparations dans nos écoles ne dépasse pas un mois.
« On perçoit le ras-le-bol dans votre question.
Pour que les services répondent dans un délai d’un mois, il faut des consignes précises, claires et suffisamment de moyens pour assurer le travail d’entretien, de maintenance.
Les écoles, leur entretien et maintenance sont une compétence directe de la commune, donc une priorité d’intervention. C’est déjà le premier principe de fonctionnement que nous portons.
La restructuration, rénovation des écoles n’ont absolument pas été la priorité du mandat, a part Châtelain et la Plaine. Les bâtiments se sont dégradés et nécessitent plus de travaux pour rafistoler l’existant.
Votre demande est légitime. Elle demandera une réorganisation des services techniques, parallèlement à un Plan de rénovation sur six ans. C’est notre priorité.

Nous exigeons plus de formation continue pour les agents de la mairie encadrant les temps périscolaires et qu’ils bénéficient de temps de préparation rémunérés.
Il y a besoin de présence pérenne des agents municipaux dans les écoles pour plusieurs raisons :
> Créer une relation familière avec les enfants et travailler la qualité de cette relation aux enfants et au groupe d’enfants. C’est le cas pour le périscolaire et pour la gestion des temps de restauration, notamment en maternelle.
> La formation aura du sens si elle s’appuie sur la présence régulière des agents communaux. La formation doit être construite et travaillée directement avec les agents. Certaines (ce sont surtout des femmes qui occupent ces emplois déqualifiés) peuvent avoir besoin d’une formation individuelle qui donnera une qualification, qui valorisera l’agent, d’autres auront besoin de techniques d’animation, etc.
> La formation collective devra s’inscrire dans les objectifs d’amélioration de la qualité de la restauration, la qualité des locaux, et la gestion non violente des conflits. Continuer la lecture de SainteFoyAVENIR répond au Collectif Parents

Refusons l’abattage de deux arbres du Clos-du-Cardinal au Centre-Bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon

Mercredi 11 mars convergeons vers le Clos-du-Cardinal pour marquer notre désaccord avec l’abattage de deux arbres.

Non à l’abattage de ces deux arbres remarquables sans explication, discussion avec les riverains, les fidésiennes et fidésiens du centre.

Non à cet abattage qui prépare l’installation d’un parking à la place de cet espace de verdure au centre de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Rendez-vous à 17 h 30, pour entourer ce clos de verdure que nous voulons préserver de la bétonisation.

Juan Hernandez – Quartier des Provinces – Cadre de santé à la retraite

Juan Hernandez
Quartier des Provinces
Cadre de santé à la retraite
Vingt-sixième sur la liste SainteFoyAVENIR

« Je me retrouve dans les engagements de SainteFoyAVENIR : une liste citoyenne, écologique et solidaire.

Depuis que je suis à la retraite, je fais du bénévolat dans plusieurs associations : l’OFTA, Antenne Logement, le Comité de Quartier Provinces-Chavril, à Habitat Humanisme, dans mon syndic : la solidarité m’importe beaucoup et mes engagements le reflètent. 

Le changement climatique nous rattrape et c’est maintenant qu’il faut œuvrer pour l’avenir de nos enfants et petits enfants. Nous ne pouvons pas toujours remettre à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui à notre niveau.

Je suis motivé pour améliorer notre vie quotidienne, rester à l’écoute des Fidésiens, discuter d’un projet ensemble et agir pour le bien de tous.

Je souhaite combattre la précarité, aider les jeunes à trouver un emploi et un logement pour leur faciliter un bon départ à Sainte-Foy-lès-Lyon. »