Archives de catégorie : Actualités

L’actualité et les informations de la liste SainteFoyÀVENIR

« Si on parlait du Téléphérique… et de ce qu’il y a derrière » -3-

Episode 3

— — — — — — — –Dans la suite des informations publiées autour de ce dossier, nous vous invitons aujourd’hui à prendre connaissance du courrier adressé à Monsieur Bruno BERNARD, Président de la Métropole de Lyon (Format PDF).

Les 4 élus élus municipaux de SainteFoyAVENIR et la présidente de l’association, ont tenu à lui faire part de leurs remarques et positions au sujet du transport par câble Francheville-Gerland, prévu par le SYTRAL dans le Plan de Mandat voté le 17 décembre 2020.

2021_01_20 lettre au pdt de la metro. TPC

La suite au prochain épisode…

« Si on parlait du Téléphérique… et de ce qu’il y a derrière » -2-

Episode 2

— — — — — — – Le projet de Transport par câble n’est donc pas seulement un dossier technique, c’est également un dossier politique , un projet emblématique que Madame Sarselli n’entend pas laisser implanter sur la commune.


Dans le cadre de ce combat politique , le cabinet de Madame la Maire a sollicité les élus municipaux de Sainte-Foy-lès-Lyon « …. Madame la Maire et les signataires ont la conviction que ce sujet commande de dépasser les clivages politiques et les réflexes partisans. Une union municipale peut ainsi être trouvée pour interpeller Monsieur Bruno Bernard sur les nécessités d’agir en concertation avec les populations locales » . En fait « d’interpeller » le président du Sytral « sur les nécessités d’agir en concertation » il est surtout question d’empêcher le projet..

A cette proposition de courrier adressée par le cabinet de madame la Maire , voici la réponse des Élus de SainteFoyAVENIR

À l’attention de Madame Véronique Sarselli

Sainte-Foy-Lès-Lyon le 14 janvier 2021

Objet : Projet SYTRAL – téléphérique Ouest lyonnais

Madame Le Maire,

Dans le courriel du 12 janvier 2021 au soir, envoyé par votre chef de cabinet, vous avez sollicité l’ensemble des élus de Sainte-Foy-lès-Lyon pour interpeller le président du SYTRAL, au sujet du projet de télécabine urbain.

Sur la forme, nous regrettons la méthode par laquelle vous sollicitez notre concours : En effet, au nom d’une urgence dont nous n’avons pas saisi la teneur, nous sommes sommés de nous positionner en moins de 48 heures, à propos d’un texte sur lequel nous n’avons pas été consultés, une telle urgence interdisant évidemment toute possibilité de modification. Un minimum de cohérence avec l’esprit de concertation que vous défendez, eût exigé que vous sollicitiez l’ensemble des élus pour élaborer une démarche commune en direction de la Métropole, ce qui n’a pas été le cas.

Sur le fond, à la lecture de votre lettre, on peut noter qu’il ne s’agit pas tant « …d’interpeller Monsieur Bruno Bernard sur les nécessités d’agir en concertation avec les populations locales » que d’agglomérer l’ensemble des élus de la commune, dans une démarche d’opposition au projet de transport par câble de type téléphérique urbain que vous avez affichée sur le site de la mairie. Ce petit « glissement” de votre part augure mal d’une possibilité « de dépassement des clivages politiques et des réflexes partisans ».

Pour ces raisons, nous ne souhaitons pas nous associer à votre démarche. Nous restons bien évidemment ouverts à l’idée d’actions trans-partisanes à condition qu’elles respectent les principes de collégialité et de neutralité énoncés ci-dessus.

Sur le fond d’autre part, nous ne pouvons vous rejoindre sur la méthode que vous proposez d’un référendum, ayant valeur de veto sur le projet. En effet, une concertation consiste à consulter les intérêts particuliers pour tenter d’en dégager une conclusion s’adaptant au mieux à l’intérêt collectif. Cette analyse autorise toute la richesse de point de vue et de nuance qu’exige un projet aussi complexe, bien loin du prisme nécessairement restreint et simplificateur du référendum que vous proposez.

Dans l’attente de nos participations actives et constructives et permettant de faire avancer l’intérêt général, recevez Madame Le Maire, l’assurance de notre considération distinguée.

Groupe SainteFoyAVENIR Citoyenneté – écologie – Solidarité

Yvette Lathuilière & Faïza Mihoubi, Conseillères Municipales 

Olivier Coupiac & Serge Replumaz, Conseillers municipaux

La suite au prochain épisode.

« Si on parlait du Téléphérique… et de ce qu’il y a derrière » -1-

Le Projet de Transport par câble entre Francheville et Lyon est devenu très « politique » et devrait nous occuper pendant quelques temps. Madame la Maire s’active et communique beaucoup sur le sujet, promettant par exemple sur le site de la mairie « ..de jouer la carte la transparence et de la proximité afin de vous aider à mieux comprendre ce projet, ainsi que les nombreuses questions sans réponse qu’il soulève à l’instant T… ».

« Jouer la carte de la transparence et de la proximité … » Quelle expression révélatrice !!! Ainsi donc, pour Madame la Maire, il s’agit d’un jeu. On préfèrerait que ce soit une éthique … Et du coup on pense à toutes les autres cartes qu’il peut y avoir dans son jeu (dissimulation, opacité…) ah oui, avec celles-là, elle joue souvent !!!

Mais là, comme elle est « transparente », elle affiche d’emblée qu’elle est « contre le projet de téléphérique ». C’est légitime qu’elle ait une position. Il est tout aussi légitime qu’il y ait un vrai débat sur les avantages et inconvénients.

Nous qui serions plutôt « pour » (le renforcement des moyens de transport en commun sur les communes de l’Ouest, la transparence, la pluralité des approches…), nous n’envisageons pas de laisser Madame Sarselli écrire seule l’histoire et donner sa seule vision des choses. Au fil des jours nous alimenterons ce dossier du « Téléphérique » en vous donnant les informations à notre disposition et également nos analyses, en essayant de comprendre les intérêts, les limites, les enjeux, les difficultés de ce projet. 

Initialement lancé par un travail bénévole de militants écologistes, socialistes, citoyens de Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon, La Mulatière et Lyon 2e, entre 2012 et 2013, ce projet de transport par câble sera repris en 2017 par sept Maires (dont Mme Sarselli ) et deux Sénateurs qui demanderont à la présidente du SYTRAL de l’époque, son inscription dans la programmation pluriannuelle d’investissements. (Voir courrier de 2017). On ne peut qu’être touchés par la pertinence des arguments des signataires et par ce qui peut apparaître comme les prémices d’une prise de conscience écologique.

Trois ans plus tard, le ton a changé et Mme Sarselli est vent debout contre le Projet de Téléphérique. Que s’est-il passé ? « …une étude du SYTRAL en 2019 …. démontrait l’inaptitude d’un téléphérique à répondre aux impératifs d’insertions paysagères et de déplacements de l’Ouest lyonnais. », nous dit Madame la Maire. En fait, dans les études que nous avons consultées, il est plus question des « difficultés » que « d’inaptitude » d’insertion paysagère. Quant au choix du SYTRAL (c’est-à-dire les Élus en responsabilité avant juin 2020) il était clairement en faveur du développement du métro E, excluant de fait un projet de transport par câble sur l’Ouest Lyonnais.

Ce qui n’est pas dit, c’est que l’arrivée aux responsabilités d’élus EELV, tant à la ville de Lyon qu’à la Métropole, a profondément modifié le paysage politique de l’agglomération et que les écologistes, jusqu’alors pensés comme peu dangereux politiquement, sont brutalement devenus pour le Parti Républicain (entres autres) les adversaires politiques à combattre. Combattre leurs prises de positions, combattre également leurs projets et leurs possibles réalisations.

Le projet de Transport par câble n’est donc pas seulement un dossier technique, c’est également un dossier politique,un projet emblématique que Madame Sarselli n’entend pas laisser implanter sur la commune.

La suite au prochain épisode

NOS VŒUX POUR 2021

Nous vous souhaitons une année 2021
douce, sereine et solidaire, riche de projets durables et partagés.

Nous vous souhaitons également de retrouver cette année 
de bons moments de convivialité.

SainteFoyAVENIR reste à votre écoute 
pour accueillir vos questions, vos idées et vos préoccupations.

N’hésitez pas à nous solliciter en 2021.

Yvette Lathuilière et Monique Cosson
SainteFoyAVENIR

Tribune libre – Mosaïque n°163- Janvier 2021

Pas de développement durable de notre ville sans concertation citoyenne.

Le seul espace vert naturel public de Ste Foy centre, proche de la résidence Beausoleil pour personnes âgées, mais aussi d’habitations et d’écoles, est aujourd’hui menacé par l’aveuglement obstiné de notre Mairie. En effet, la municipalité est persuadée d’avoir obtenu l’adhésion des fidésiens qui auraient accepté – en votant pour elle lors des élections municipales du 15 mars 2020 – la mise en œuvre d’un parking, tout végétalisé qu’il soit, à la place du dernier espace vert naturel au cœur du bourg : le Clos du Cardinal.

Mais, un grand nombre d’habitants et usagers du Centre ne souhaitent qu’une seule chose : une concertation, avec une vue d’ensemble de leur quartier prenant en compte leurs souhaits pour y vivre bien.

La réponse de l’exécutif ne peut nous satisfaire. La concertation pour conduire une réflexion, avec un ensemble de citoyens, voilà la démarche qui nous paraît indispensable. Permettre, à celles et ceux qui sont directement concernés, d’exercer leur responsabilité et de s’accorder en vue de la construction d’un projet commun, relevant de l’intérêt général.

La fin de non-recevoir de la municipalité, est irrespectueuse de la diversité des opinons fidésiennes. L’identité fidésienne ne signifie pas l’uniformité. Sainte-Foy est une mosaïque, il faut accepter d’écouter aussi celles et ceux qui veulent autre chose qu’un parking au centre de Sainte-Foy, et qui habitent pleinement et activement notre ville.

En cette année 2021, il est temps de mettre en œuvre un « conseil de développement local ». Il faut qu’à Sainte-Foy-lès-Lyon, la démocratie soit exercée avec le plus grand nombre de nos concitoyens. Qu’elle s’exprime d’abord par le respect fondamental du vivant, à travers l’amélioration de nos conditions sanitaires et environnementales. Ainsi, la préservation du Clos du Cardinal serait la première pierre remarquable à l’édifice de cet engagement municipal !

Vous trouverez notre pétition en ligne sur le sujet du Clos du Cardinal, au lien suivant : http://​chng​.it/​Y​b​w​qh4BW

Yvette Lathuilière, Olivier Coupiac, Faïza Mihoubi, Serge Replumaz

www​.saintefoyavenir​.org – saintefoyavenir@gmail.com

Ces arbres qu’on abat …. Du Clos du Cardinal au séquoia de l’église

Sous des prétextes divers, notre municipalité fait abattre des arbres adultes et sains, qui ont résisté aux aléas climatiques de ces dernières décennies, pour les remplacer par de jeunes pousses dont on espère qu’elles vont tenir face au réchauffement climatique. Est-ce bien raisonnable alors que seuls les grands arbres dispensent ombre et fraicheur dans nos périodes caniculaires ?

Que dire de ce diagnostic, trop tardif et partiel, sur notre patrimoine arboré communal qui vient attester de la mauvaise santé d’arbres, certes centenaires, mais qui pourraient largement durer encore le double de leur vie passée ? 

Sans parler de l’« expertise », tronquée, pour valider l’abattage, ce mois de juin, de deux arbres bien vivants du Clos du Cardinal : un tilleul et un érable d’environ 120 ans. Des arbres indispensables à notre bien-être en centre-bourg et particulièrement au sein de cet espace végétal public, à proximité d’une résidence de personnes âgées.

Que dire de l’affolement récent, malgré des alertes répétées depuis des années par les vigies que sont notamment les membres de l’Agupe, face à la dissémination des spores de la maladie de la suie des érables sycomores de nos parcs du Brûlet et de Mont Riant ?

Et en ce mois de décembre, comment ne pas s’émouvoir par le chant du cygne – orchestré par une Maire, qui fait « feu de tout bois » – du magnifique séquoia de ce qui aurait dû être le jardin de l’église et est devenu, au fil des décennies, un parking, pour les prêtres et les paroissiens ; et en ce moment, un entrepôt d’engins et de déchets de chantier ?

Pourtant, ce séquoia qui n’a que 150 ans appartient à un espace boisé classé communal (Cf ; PLU-H), mais n’a pas fait l’objet de protection particulière depuis au moins 40 ans. Quelle indignité pour nous tous qui sommes collectivement responsables ! Une fois encore, notre incapacité à prendre soin de la nature proche qui habite la ville avec nous, et que nous sommes nombreux à ne pas voir au quotidien, est criante. Combien de fidésiens, même habitants du centre, avaient conscience de l’agrément procuré par cet arbre ? De sa beauté, de ses parfums et de sa force vitale ? De son apport du point de vue climatique : pourvoyeur d’oxygène, absorbeur de CO2 et bio-climatiseur par son évapo – transpiration ?

Si nous ne décidons pas de l’isoler ou de le haubaner, il sera prochainement abattu. Sans dramatisation exagérée, la perte pour nous sera immense.

Alors, posons la question aux fidésiens : Voulons-nous sauver le séquoia de la place de l’église ?

Ouvert, Fermé, À emporter : la liste de nos commerces de proximité

Le point fidésien des commerces ouverts, fermé, ou qui développent des astuces et de la créativité pour survivre à cette période de confinement… Bravo et merci à toutes et tous !

Soutenons nos commerces de proximité, ils le méritent…

Si vous trouvez des erreurs ou des manques, merci de nous en faire part. Nous pourrons compléter et tenir à jour cette liste grâce à vous

Les autres quartiers fidésiens arrivent, mais il faut du temps pour récolter les informations, puis les mettre en forme avant de les publier. 

Vous pouvez aussi télécharger le PDF de cette liste en cliquant ici

Beaunant

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
Grand Frais Ouvert 19 route de la Libération 04 78 68 07 29 /
Côté Boulange Ouvert 19 rue des Platanes 04 78 95 23 98 /
126 Food Avenue À emporter 69 route de la Libération 09 83 96 20 08 À emporter | Livraison
Le Pot des Gones À emporter 66 route de la Libération 04 78 59 03 05 À emporter (midi)
La Cervoise Tabac Presse Ouvert 80 route de la Libération 04 78 59 89 60 /

Centre-Bourg

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
36 Grande-Rue – Librairie Distanciel 36 Grande-Rue 09 67 27 57 54 Tél et emportez
ABC ORPI Distanciel 4 place Xavier Ricard 04 78 59 94 54 Travaille à distance
Ailleurs Voyages Distanciel 14 bd. Baron du Marais 04 78 59 16 27 Travaille à distance
Audio Guillot Ouvert 29 bd. Baron du Marais 09 82 38 15 77 Sur R.-V.
Belle Griffe d’Or Distanciel 44 Grande-Rue 04 78 59 74 53 Tél et emportez
Bleu Griotte Distanciel 17 Grande-Rue 04 72 16 98 29  bleugriotte​.fr Clic, Tél et emportez | Retrait | Livraison
Boucherie Janot Ouvert place Xavier Ricard 04 78 59 31 19 Livraison le mar et le ven entre 8 et 10 h 30.
Boulangerie Sésame Ouvert 37 Grande-Rue 04 78 59 24 68 /
Boulangeries Gaborit Ouvert 32 Grande-Rue 5 place Xavier Ricard 24 av. Gal de Gaulle 06 26 38 25 56 /
Brasserie Le Sainte-Foy À emporter 7 place Xavier Ricard 04 26 64 13 88 À emporter (sauf dim.) entre 11 h 30 et 13h30 | Réservation la veille, ou avant 10 h.
Café de la Poste Fermé 10 rue Emilie Zeizig 04 78 59 28 98 /
Camaro – Tabac Presse  Ouvert 48 Grande-Rue 04 78 59 02 32 /
Cerise et Potiron Ouvert 7 Grande-Rue 04 78 79 05 53 /
Charme et Beauté Distanciel 29 bd. Baron du Marais 04 72 16 04 86 Tél et emportez | Livraison
Clément Monay Coiffure Fermé 40 Grande-Rue 04 78 59 41 36 /
Danae Fleurs À emporter 50 Grande-Rue 04 78 59 16 73 À emporter | Livraison
Enna et Moi — vêtements Distanciel 4 Grande-Rue 07 77 34 00 93 Retrait sur R.V.
Fenet, L’Esprit Bistrot À emporter 128 chemin de Montray 04 78 59 29 86 lespritbistrot​.com À emporter | Livraison
FIidésiennes Institut Distanciel 12 Grande-Rue 04 37 23 07 91 Livraison | Retrait
Fromagerie Sourbes Ouvert 4 Grande-Rue 04 82 91 34 63 /
Grande Pharmacie de Ste Foy Ouvert 46 Grande-Rue 04 78 59 32 51 /
Histoire de Soins Fermé 18 rue du Vingtain 04 78 59 04 44 /
Hôtel Kyriad Distanciel 35 ch. Croix-Pivort 04 78 59 32 23 À emporter | Livraison 
Julie Palmeyre Coiffure Fermé 10 Grande-Rue 04 78 59 65 35 /
L’Atelier de Pierre – Fleuriste  Distanciel 34 chemin de Montray 04 37 23 01 55 À emporter | Livraison
La Maison de Zoé Distanciel 5 Grande-Rue 04 72 16 93 66 Retrait  | Livraison
Le Baron — brasserie À emporter 42 Grande-Rue 09 52 59 76 59 À emporter 
Le Dit vin Ouvert 16 Grande-Rue 04 72 16 04 88 Livraison
Le Kiosque à Pizza À emporter 28 av. M.-Jarrosson 04 78 60 27 87 À emporter
Les doigts agiles – Mercerie  Ouvert 2 Grande-Rue 04 72 16 90 39 /
Maison Charrié – Traiteur  Livraison 50 Grande-Rue 04 26 17 54 84 maison​-charrie​.com Commande en ligne
Maison Lauriaux Ouvert 3 place Xavier-Ricard 04 78 59 34 87 /
Metamorphik galerie Fermé 22 Grande-Rue 06 80 14 98 17 /
Natur House Ouvert 1 rue du Vingtain 04 72 65 42 57 Téléconsultation | Drive | Livraison
Noix de Coco – Tabac Presse  Ouvert 2 place Xavier-Ricard 09 61 64 85 80 /
Optic 2000 Ouvert 1 place François-Millou 04 78 84 97 26 Sur R.-V. | Urgence
Pâtisserie Gorrel Prestige Ouvert 7 place Xavier-Ricard 04 78 59 10 61 /
Petit Casino Ouvert 6 place Xavier-Ricard 04 72 16 04 42 7 h – 21 h
Pierflor – Fée d’Art Home À emporter 27 Grande Rue 07 88 37 01 44 À emporter
Pharmacie de l’Église Ouvert 8 place Xavier-Ricard 04 78 59 31 07 /
Pharmacie du Vallon Ouvert 16 av. Gal de Gaulle 04 78 59 18 30 /
Pizza Baron À emporter 32 Grande-Rue 04 78 68 51 05 À emporter | Livraison 
Régine – Décoration Distanciel 14 Grande-Rue 04 78 03 71 26 À emporter  | Livraison
Sainte Foy Surdité Ouvert 8 Grande-Rue 04 78 59 42 42 Sur R.-V.
Visu’Elles Opticien Ouvert 6 Grande-Rue 04 78 59 28 38 visuelles​-opticien​.fr Sur R.-V. | Urgences

La Gravière

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
Ryna – boucherie  Ouvert 9 av. de Limburg 04 78 59 80 50 /
La Paillote Fidésienne – sandwicherie  À emporter 1 av. de Limburg 06 23 29 14 14 À emporter | Livraison
Bismuth-Ouzen -pharmacie Ouvert 7 av. de Limburg 04 78 59 12 30 /
Tabac de la Gravière Ouvert 11 av. de Limburg 09 81 03 90 32 /
La Gravière – boulangerie Ouvert 5 av. de Limburg 04 78 84 48 62 /
Bella Luna – pizzeria  À emporter 11 av. de Limburg 09 86 57 80 04 À emporter | Livraison
Institut urgence beauté Fermé 12 av. de Limburg 04 78 59 02 79
Nailssyma beauty Fermé 2 allée de la Gravière 06 49 93 11 69
Hair libre coiffure Fermé 10 av. de Limburg 04 78 59 44 04
Matera Gisele – coiffeur  Fermé 7 allée de la Gravière 04 78 59 34 73

La Plaine – Chantegrillet

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
Jacquin – boucherie  Ouvert 133 rue Cdt Charcot 04 78 59 57 96 /
Cabut – boulangerie  Ouvert 131 rue Cdt Charcot 04 78 59 62 04 /
Restaurant de La Plaine À emporter 125 bis rue Cdt Charcot 04 78 59 18 61 À emporter
Studio 127 – coiffeur  Ouvert 127 bis rue Cdt Charcot 04 78 05 47 56 /
Côté Ouest – coiffeur Ouvert 135 rue Cdt Charcot 04 78 59 06 62 /
Hair Concept – coiffeur  Ouvert 99 rue Cdt Charcot 04 78 59 65 72 /
Steph Barber Ouvert 91 rue Cdt Charcot 04 72 60 90 56 /
L’Atelier Floral Ouvert Distanciel 97 rue Cdt Charcot 04 78 59 36 70 Retrait | Livraison
Charcot – tabac presse  Ouvert 127 rue Cdt Charcot 04 78 59 02 28 /
Pharmacie Charcot Ouvert 87 rue Cdt Charcot 04 78 59 29 51 /
Pharmacie de La Plaine Ouvert 125 rue Cdt Charcot 04 78 59 30 58 /
Epicerie de La Plaine Ouvert 176 rue Cdt Charcot 04 78 59 18 61 /
Garage de La Plaine Ouvert 117 bis rue Cdt Charcot 04 78 59 62 15 /

Le Plan du loup – Sainte-Barbe

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
Robino Pizza Café À emporter 6 allée C. Bachelard 04 37 57 44 67 À emporter

Provinces – Chavril

ENSEIGNE STATUT ADRESSE CONTACT MODALITÉS
Au Garde manger Ouvert 28 av. Gal de Gaulle 04 78 95 19 67 /
Au Silence de la Mer – poissonnerie Ouvert 9 place Saint-Luc 04 72 32 14 89 ausilencedelamer​.fr Clic et emportez | Livraison
Auchan Ouvert Place Saint-Luc 04 72 38 83 04 Retrait en magasin
Centre Audio 2000 Ouvert 8 place Saint-Luc 04 72 54 20 00 /
Clean service – Pressing  Ouvert 47 rue Cdt-Charcot 04 72 57 96 16 /
Couturier – Tabac Presse Ouvert 5 place Saint-Luc 04 78 25 12 82 + Point Relais Poste
Fèbre – Boulangerie-pâtisserie Ouvert 2 place Saint-Luc 04 78 25 22 56 Sur place | Livraison
Foch – pharmacie  Ouvert 78 av. Foch 04 78 59 83 83 /
L’Éclat de verre – encadrement Ouvert 25 bd. de l’Europe 04 72 57 07 02 /
Laurence Benoit Coiffure Fermé 8 place Saint-Luc 04 78 25 58 53 /
NM Market – boucherie Ouvert 7 place Saint-Luc 04 78 43 62 39 Sur place | Livraison
Optique Guigues Ouvert 10 place Saint-Luc 04 78 25 96 57 /
pharmacie Demont Ouvert 117bis Cdt-Charcot 04 78 25 69 93 Sur place | Livraison
Pharmacie des Bruyères Ouvert 4 place Saint-Luc 04 78 25 22 84 Sur place | Livraison
Restaurant du Chavril Fermé 12 rue C.-Jusseaud 04 72 32 19 11 /
Saint-Luc coiffure Fermé 5 place Saint-Luc 04 78 25 39 44 /

Zone 30 km/h sur l’ensemble de notre commune ? (suite de l’article de LFF #2)

Retrouvez ici l’intégralité de l’article paru dans La Feuille Fidésienne #2 (novembre-décembre 2020)

Zone 30
Un questionnement sans réponse

Serge Replumaz lors du Conseil Municipal du 1er octobre 20 a proposé de passer l’ensemble des voies publiques en « ZONE 30 ». 
Pourquoi une telle proposition ?

Une zone 30 est un ensemble de voies où l’autorité communale, investie du pouvoir de police de la circulation, limite la vitesse de circulation des véhicules à 30 km/h. 

Souvent, une zone 30 comprend l’ensemble des voies réservées à la desserte locale sur un périmètre cohérent, à l’échelle d’un quartier voire d’une zone plus vaste (ex. centre-ville). Une zone 30 peut également comprendre des sections de voies avec un trafic de transit significatif lorsque la collectivité souhaite imposer la coexistence de ce trafic avec une forte fréquentation piétonne (ex. rue commerçante), la présence d’enfants (ex. abords d’établissement scolaire) la présence de personnes âgées (EHPAD, foyer logements etc) ou connecter des quartiers à la circulation apaisée.

La mise en zone 30 d’une ville dans sa totalité n’est pas une nouveauté. Metz en 2010, Nantes en 2020, Grenoble en 2016, et même 43 des 49 communes de droite comme de gauche ou écologistes de la métropole de Grenoble, ont passé le pas depuis plusieurs années. En fait, cela n’a pas de conséquence sur la vitesse moyenne qui passe de 18 à 17km/h, soit moins de 20 secondes par kilomètre. Mais on divise par SEPT le risque de décès en cas de choc et cela change le rapport à l’espace urbain.

Oullins, depuis juillet 2019, est la première commune (Maire LR) de la métropole de Lyon à avoir fait ce choix. La Maire explique que cette vitesse réduite permet de partager les espaces et de redonner toute leur place aux piétons et aux deux-roues. La rue est un espace de vie et de circulation qu’il faut partager. De plus, cette mise en place (Zone30) permet de renforcer la sécurité des piétons, notamment des enfants et des personnes à mobilité réduite.

Alors à Sainte-Foy-lès-Lyon, Madame le Maire, c’est pour quand ?

Zone 30, Pour ou Contre ?

POUR
L’apaisement de la circulation améliore la qualité de l’environnement urbain par plusieurs effets

• ESPACE PUBLIC PLUS SÛR 
Il est aussi plus lisible, et plus accessible pour les usagers les plus fragiles : les enfants, les personnes âgées, les handicapés et les personnes à mobilité réduite.

• ACCIDENTS RÉDUITS ET MOINS GRAVES

Études canadienne sur l'impact de la vitesse lors d'accident de la route en ville.
Études canadienne sur l’impact de la vitesse lors d’accident de la route en ville.

Les accidents ont des conséquences beaucoup moins graves, en particulier pour les usagers plus vulnérables (piétons, cyclistes) ; Il y a un rapport direct entre la vitesse d’un véhicule et la gravité d’un accident. Entre 30 et 50 km/h, la distance de freinage double. En réduisant la vitesse, le risque d’accident mortel décroît significativement.

• CIRCULATION PLUS FLUIDE
La différence de vitesse avec des véhicules plus lents (ex. vélos) est réduite, d’où une intégration à la circulation plus facile.

• CONSOMMATION CARBURANT RÉDUITE
Les cycles d’accélération et de décélération, principaux générateurs de surconsommation de carburant et de pollution aérienne et sonore en agglomération, sont réduits.

• SIMPLIFICATION DES RÉGIMES DE PRIORITÉ
Les distances d’arrêt réduites (de l’ordre de 10 à 20 m) permettent de simplifier les régimes de priorité aux intersections et facilitent la traversée hors passage piéton signalé, réduisant ainsi l’effet de coupure d’un quartier par une circulation rapide et dangereuse.

• CONVIVIALITÉ DE L’ESPACE PUBLIC
L’espace public est plus convivial. Plus apaisé. Plus tranquille.

• DIMINUTION DE LA POLLUTION SONORE
Une diminution de la vitesse de circulation de 50 à 30km/h permet une réduction sonore de 2 décibels en moyenne selon l’ADEME (Agence de la transition écologique). D’autres études, notamment suisses, parlent de baisse de 3,4dB ; on parle plus généralement de réduction de près de 3dB qui permet de diviser par deux les nuisances sonores.

CONTRE
Pourquoi changer notre environnement urbain qui a été pensé et fait depuis des décennies pour la voiture

La voiture reste prioritaire sur les autres usagers, qu’ils soient piétons ou deux roues ;

Le 30km/h est souvent présenté comme un moyen de lutter contre la pollution et le bruit. Alors que l’émission de dioxyde de carbone (CO2) et de dioxyde d’azote (NOx) est plus importante à 30 qu’à 50km/h. En fait, la pollution dépend davantage de la fréquence des variations de vitesse que de la vitesse moyenne. A 30km/h on conduit de manière plus anticipée et moins heurtée qu’à 50 !

Il y a une réelle et difficile acceptation de la limitation à 30 par les automobilistes, ceci étant dû en particulier à la conception des véhicules mal adaptés pour rouler à ces vitesses. Toutefois, avec l’arrivée des boites automatiques, des véhicules hybrides et électriques, l’acceptabilité augmente au cours du temps pour les usagers pratiquant ces zones.

On doit aller vite avec notre voiture qui facilite notre vie et qui fonctionne toujours comme un signe extérieur de richesse ; plus ma voiture est grosse et importante en taille (regardez la mode du SUV qui reste une aberration d’un point de vue économie d’énergies et pollution atmosphérique), plus je le manifeste aux autres. Plus j’ai un nombre important de voitures (une pour chaque membre de la famille !!!), plus j’ai un sentiment de toute puissance.

Si les zones 30 n’ont pas d’aménagements spécifiques en entrée et sortie, on aboutit comme à Zurich par exemple a une recrudescence des accidents.

Tout ceci a un coût
En moyenne l’aménagement d’une zone 30 au niveau de la commune coûte plusieurs millions d’€uros, en prenant en compte la mise en place des dispositifs d’entrée et de sortie de zone, et ceux ralentissant les véhicules.

Serge Replumaz

La Feuille Fidésienne # 2 s’envole

L’association SainteFoyAVENIR est très heureuse de vous proposer la lecture du deuxième numéro de La Feuille Fidésienne.

Au menu :

• L’édito : Qui sont les idéologues ? 

• Un article sur notre demande de passer l’ensemble de la commune en zone 30 km/h.

• Une interview de Fabien Bagnon, qui est le vice-président de la Métropole en charge de la voirie et des modes de déplacements doux (pour être plus précis : vice-président à la Métropole de Lyon délégué à la voirie et aux mobilités actives, ancien président de la ville à vélo et co-organisateur des marches climat en 2019).

• Le dessin de Patou.

Et plus encore…

Pour télécharger La Feuille Fidésienne #2 cliquez ici.

lff_02

Nous vous souhaitons autant de plaisir à lire ce nouveau numéro de La Feuille Fidésienne que nous en avons eu à le faire…

Conseil municipal du 01.10.2020 : Information sur la désinformation

Réactions de notre groupe SainteFoyAVENIR après la lecture de l’article de la correspondante du quotidien Le Progrès, ce samedi 3 octobre, rendant compte des travaux du dernier conseil municipal : jeudi 1er octobre 2020.

Cet article, signé Françoise Buffière, en page locale du journal, une fois encore — nous le déplorons — ne fait état que d’un compte rendu très partiel et somme toute partial, ne rendant pas compte du travail de l’opposition et de ses propositions.

Soyons factuels et relevons les erreurs et les omissions dans cette publication :

1. D’abord le conseil ne s’est pas tenu lundi dernier, mais jeudi.

2. « Les rapports ont tous été votés à l’unanimité « : Ceci est faux. Nous avons voté « Contre » le rapport 10, sur la décision budgétaire modificative qui acte, entre autre, l’engagement de 45 000 euros pour étudier « l’aménagement paysager du Clos du Cardinal ».

Des formulations qui ne sont pas claires concernant :

3. L’augmentation des dépenses représente globalement un montant de 107 366 €, dont 75 000 € de dépenses pour l’achat de fournitures de protection (masques, gel, lingettes, contenants, etc…).

4. La prime exceptionnelle pour les agents municipaux particulièrement mobilisés pendant le confinement (du 17 mars au 10 mai). Mme Buffière fait été d’un budget de 75 000€ alors qu’il n’est en fait que de 45 000€.

5. La politique municipale en matière de logements sociaux. Bien sûr, rien n’est dit sur le rôle prééminent de La Métropole qui a préempté l’immeuble place C. Tisseur (au-dessus du fleuriste) où seront créés trois logements T2/PLAI pour les plus modestes dans le cadre de la rénovation complète de l’immeuble.

6. Le projet immobilier 100 % logements sociaux avenue Foch, décidé lors du précédent mandat, sous pression préfectorale dans le cadre de la carence suivie par le Préfet, depuis décembre 2018.

L’article indique que « le budget sera renforcé pour le patrimoine vert, comme pour le patrimoine historique avec la valorisation de l’Aqueduc de Beaunant« . En fait aucun rapport du Conseil Municipal n’a fait l’objet d’un exposé pour renforcer le budget alloué au patrimoine vert ! Seule la poursuite de la valorisation de l’Aqueduc du Gier à Beaunant a été actée.

Enfin, rien n’est dit sur les questions diverses soulevées notamment par les élu.e.s de SainteFoyAVENIR. Or une bonne partie du temps de ce conseil a été consacré aux échanges entre Serge Replumaz et Véronique Sarselli sur le sujet de la mise en sens unique de la rue François Forest qui doit avoir lieu dans les prochains jours. Ceci aurait nécessiter quelques lignes dans ce compte-rendu pour indiquer qu’un travail partenarial va être mené par les élus communaux et les élus métropolitains pour tenter d’apporter une réponse la plus pertinente sur le traitement de ce secteur qui va nécessiter de repenser plus largement les sens de circulations. L’article aurait pu aussi rendre compte de la proposition du Groupe SainteFoyAVENIR de passer l’ensemble du territoire communal en « zone 30 » pour apaiser la circulation et se donner les moyens de faire baisser les vitesses sur de nombreux secteurs de la ville dont le Chemin de Chantegrillet.

Rien n’a été dit non plus sur la seconde question diverse portée par notre Groupe, sur le lancement annoncé, mais non encore effectif d’une concertation publique sur le réaménagement du Centre-bourg. En effet, ce quartier attend une réhabilitation depuis au moins deux mandats. Aujourd’hui, les circulations et les stationnements sont pléthoriques et anarchiques, et la qualité de l’air est mauvaise aux abords des écoles privées et publiques du centre. L’amélioration de la qualité de gestion de l’espace public en centre-bourg est nécessaire, en associant au plus tôt les habitants, commerçants et travailler ensuite efficacement avec les services de la Métropole. La seule réponse de Mme le Maire sur ce point est que cette concertation arrivera en son temps en restant dans un vague le plus total.

Tout est fait pour « invisibiliser » l’opposition. Mais ce n’est pas une posture démocratique et nous savons que des Fidésiens comptent sur nous pour défendre leur cadre de vie. Nous serons de plus en plus nombreux ; n’en doutons pas. La transition écologique est en cours et nous en sommes des acteurs lucides majeurs sur notre territoire. 

Yvette Lathuilière