Archives de catégorie : Candidats 2020

Présentations des candidats aux élections Municipales de 2020.

Retour d’info sur le Clos du Cardinal

Le 8 juin, un article dans la presse local (Le Progrès) titrait « Clos Cardinal : les arbres de la discorde » et déclarait ensuite : « dans la commune, l’arbre fait l’objet de longues polémiques entre la majorité et l’opposition : l’écologie contre la responsabilité de la Ville, l’écologie construite sur l’idéologie sans responsabilisation ».

Un nouvel article, paru le 4 juillet, jette enfin un regard plus équilibré et objectif sur le Clos du Cardinal et les projets qui se profilent !

Clos du Cardinal : lettre ouverte d’un citoyen Fidésien indigné

Nous avons le plaisir de partager la lettre ouverte écrite par M. Pierre Marthouret, forestier à la retraite. Son indignation est telle qu’il a décidé d’écrire ce texte qu’il distribue (photocopies) aux citoyen.ne.s Fidésien.ne.s. Son expertise a simplement été balayée d’un revers de main par le maire de notre ville, le 11 mars dernier.

« Lettre ouverte

La destruction de deux arbres vénérables car centenaires (la souche du tilleul impeccable si vite enlevée à nos regards, témoin de sa vitalité et de son âge respectable comptant plus de 130 cernes bien visibles — une cerne = 1 an) du Clos du Cardinal que madame le maire a ordonnée, représente à mes yeux une faute. Ces biens communs devraient être protégés par la loi.

Nous avions assuré madame le maire, lors d’une réunion improvisée, le 11 mars 2020 dans ce clos, de la bonne santé de ces arbres. La feuillaison impeccable qui a suivi l’a confirmé. Structurellement et physiologiquement sains, ces arbres avaient essuyé vaillamment au fil du siècle de nombreuses intempéries et accidents.

La destruction de ces arbres a pour effet immédiat de faire perdre définitivement le caractère arboré de ce parc. Peut-être est-ce le but recherché : déprécier ce cadre naturel pour réaliser facilement ce projet de parking.

Alors que le patrimoine arboré de la commune va mal (nombreux arbres morts sur pied, malades, en souffrance) la précipitation de madame le maire à détruire ces arbres en bonne santé, interpelle. La mise en avant rituelle de la sécurité, et un tilleul plus que centenaire devient subitement dangereux.

Une observation simplement visuelle faite par un employé municipal spécialisé ne saurait représenter une expertise. De même un diagnostic effectué par l’entreprise qui obtient le marché est nul et non avenu. On ne peut évidemment pas être juge et partie.

Quant à la presse locale, elle vient au secours de la municipalité avec un article moquant L’écologie sans responsabilisation en illustrant cet article d’une photo d’archives : il s’agit du tilleul cassé par le coup de vent fin 2019. Manipulation grossière immédiatement détectée.

L’action de madame le maire est d’autant plus incomprise qu’elle se représente en défenseur des arbres (édito Mosaïque no 158), quel fossé entre ses paroles et ses actes.

Si le balcon vert que madame le maire promeut existe bien, ce n’est certes pas grâce à elle. Quant à la disparition de quelques-uns des derniers grands arbres publics du bourg-centre, elle en a la responsabilité.

Enfin pour les irréductibles de tous poil qui voient encore dans ces grands arbres une menace et une gêne permanente, je rappelle que ce sont les seuls climatiseurs naturels grâce à l’évapotranspiration qui amène humidité et abaissement de la température, qu’ils stockent le carbone, qu’ils apportent bienfait aux humains et aux animaux, qu’ils adoucissent leur cadre de vie.

Pierre Marthouret
Ancien forestier
Habitant de Sainte-Foy-lès-Lyon »

Clos du Cardinal — Demande de concertation publique pour son avenir 

Lettre des Habitants et usagers du Centre-Bourg et membres de l’association SainteFoyAVENIR

à Mme Véronique SARSELLI

Maire de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Objet : Demande d’une concertation publique pour décider
de l’avenir de cet espace végétal.

Clos du Cardinal
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon.

Depuis notre demande du 11 mars dernier, lors de notre premier rassemblement citoyen au pied de ces deux arbres (érable et tilleul appartenant à un alignement végétal historique), vous ne nous avez pas transmis le ou les rapports(s) d’expertise sanitaire que vous dites avoir demandés pour ces arbres en 2017, et plus récemment en 2019. Nous le déplorons, et nous vous les redemandons fermement.

Aujourd’hui, ces arbres semblent vigoureux, malgré des signes de faiblesse au pied de l’érable (probablement endommagé par des travaux antérieurs sur le parking) qui ne nous permettent pas, sans expertise, d’affirmer la nécessité de leur abattage pour préserver la sécurité de tous.

Par ailleurs, vous avez présenté lors de votre dernière campagne électorale un projet de réaménagement de ce centre-ville fidésien, autour des places de l’église et Xavier Ricard. Ceci, sans aucune concertation préalable des usagers, des habitants de ce quartier, et de l’ensemble de votre conseil municipal.

Pensez-vous pouvoir imaginer seule cet « urbanisme à taille humaine » que vous défendez ? Cela ne correspond pas à notre conception de la vie démocratique. Les premiers concernés (habitants, commerçants, usagers des services publics…), avec les élus, doivent être impliqués au processus de réflexion que vous voulez conduire. Vous êtes en responsabilité donc, en mesure de prendre cette initiative indispensable au débat démocratique et à la paix civique.

Par cette lettre, nous vous demandons solennellement de surseoir à votre décision d’abattre immédiatement ces arbres qui procurent encore une ombre et un bien – être incomparable aux passants, aux résidents de Beausoleil et accessoirement, aux usagers du parking. Et de décider d’ouvrir, au plus tôt, une concertation publique sur les circulations, les stationnements et les espaces végétaux du Centre – bourg.

Bien sincèrement.

Mercredi 3 juin 2020. 

Depuis, les arbres ont été abattus le lendemain (4 juin 2020) et nous avons déposé une pétition sur le site change​.org

Nous vous encourageons donc et vous remercions par avance d’aller la signer au lien suivant : http://​chng​.it/​Y​b​w​qh4BW

Pourquoi tant de haine mme le Maire ? Au nom de quelle idéologie ?

Nous abordons aujourd’hui un tournant politique. L’écologie n’est pas une idéologie ni un parti ; ni seulement une science, c’est une pensée politique globale parce qu’elle concerne la vie humaine dans son intégralité, dans toutes ses relations vitales avec nos écosystèmes. C’est pourquoi la réflexion écologique doit désormais éclairer toutes nos décisions de politiques publiques.

Il apparaît que vous vous méprenez sur le sens du mot « idéologie » dont vous affublez l’écologie. Le libéralisme, le socialisme, le capitalisme, le communisme, le consumérisme sont des idéologies ; c’est-à-dire des ensembles d’idées, de croyances, de valeurs, sur lesquels les humains, au fil des siècles, ont fondé leurs actions. Elles se sont avérées indispensables pour permettre à un groupe, à une société, de se fixer un horizon, un but, une ambition le plus souvent sociale, économique et écologique, au service de l’intérêt général.

Au Conseil municipal, jeudi 4 juin 2020, lors de la présentation de l’organisation des quatre commissions de travail communales de ce nouveau mandat, vous avez insisté — et nous l’avons approuvé — sur la nécessité aujourd’hui de travailler en transversalité, pour pouvoir penser nos actions en cohérence, dans le cadre de cette transition écologique vers un développement humain durable, auquel nous aspirons actuellement ensemble au niveau international.

(Cf. Les 17 ODD : Objectifs de développement durable portés par 193 pays à l’Agenda de l’UNESCO 2030 https://​fr​.unesco​.org/sdgs).

Alors, quelle déception de vous voir vous lever aujourd’hui pour proférer, avec véhémence, des mensonges à notre égard ? Notre groupe se dénomme « SainteFoyAVENIR. Citoyenneté. Écologie. Solidarité ». Nous n’avons réclamé l’investiture d’aucun parti pour ces élections municipales. Quelques-uns de nos colistiers sont encartés à Europe Écologie Les Verts, aucun ne l’est au parti socialiste, ni à l’extrême gauche.

Appartenir à un parti traditionnel de droite, ou de gauche est un engagement éminemment respectable. Il se trouve que nos quatre élu.e.s au Conseil Municipal ne sont pas encartés et sont des citoyen.ne.s agissant de manière libre et volontaire, au service d’un projet politique citoyen, écologique et solidaire pour leur ville. En revanche, notre action sera toujours guidée par le respect de l’environnement et de tous ses habitants, qu’ils soient humains ou non.

Quant aux élections métropolitaines, qui vous importent aujourd’hui, là aussi, nous ne sommes encartés dans aucun parti mais soutenons et participons à la campagne des écologistes rassemblés, pour ce second tour, avec la Gauche unie, quand votre parti Les Républicains s’est rallié tout récemment à M. Collomb (La République en Marche, au 1er tour), en espérant ravir ainsi la Métropole. Une convergence de circonstance : anti-climat, conservatrice, accrochée au statu quo du monde d’avant !

L’épisode dramatique de pandémie mondiale, que nous venons de vivre, ne nous amène-t-il pas à nous tourner vers l’essentiel de ce qui fait une vie humaine ? Nous portons un projet qui ouvre un avenir meilleur pour chacun.e de nous, jeunes ou vieux. Un avenir où nous choisirons la décroissance de nos pollutions de l’air, de l’eau, de nos sols et de notre alimentation, mais aussi une croissance illimitée de notre mieux-vivre ensemble, de notre bien-être individuel et collectif ; en un mot, de notre convivialité.

Nous avons les uns et les autres défendu des projets différents et nos électeurs respectifs se sont exprimés. Le bien-être de notre génération et des générations futures devraient — au-delà de nos différences — être la boussole des politiques municipales. Nous ne pourrons y parvenir que par la pratique du débat, de la délibération constructive. C’est ce que nous voulons vivre au sein de notre conseil municipal dans une authentique écoute et un respect mutuels.

Bien sincèrement,

Yvette LATHUILIÈRE
SainteFoyAVENIR. Citoyenneté. Écologie. Solidarité.

Signez la pétition : sauvons nos espaces verts à Sainte-Foy-lès-Lyon !

C’est l’appel lancé par notre Groupe d’élus à madame le Maire en vous invitant à signer cette pétition en ligne sur le lien suivant :  http://​chng​.it/​Y​b​w​qh4BW

Demande

1 – que vous procédiez immédiatement aux remplacements des deux arbres abattus au Clos du Cardinal, en application des préconisations du Plan national biodiversité du 4 juillet 2018.
Ceci dans l’objectif de pouvoir, dans les meilleurs délais, procurer une ombre et un bien-être incomparable aux passants, aux résidents de Beausoleil et accessoirement, aux usagers du petit parking existant. 

2 – que vous rendiez public l’ensemble des rapports de 2017-2019 & 2020 concernant l’état sanitaire des deux arbres abattus ce 4 juin 2020. 

3 – Et enfin, que vous décidiez d’ouvrir, au plus tôt, une concertation publique sur les circulations, les stationnements et les espaces végétaux du centre-bourg, intégrant le devenir du Jardin du Clos du Cardinal. 

Bien sincèrement. 

Pour les habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon, 

Les élu.e.s de SainteFoyAVENIR

Contexte

Ce jeudi 4 Juin 2020, deux magnifiques arbres ont été abattus dans le jardin du Clos du Cardinal, le seul espace vert du Centre-bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Ce tilleul et cet érable ont malheureusement été rapidement abattus ce jeudi 4 juin, au nom de la nécessaire préservation de la sécurité des biens et des personnes.

Mais nous sommes inquiets : La mairie ne nous a pas informés, en temps utiles, des diagnostics portés sur ces arbres, et refuse depuis mars 2020 de rendre publics des rapports d’expertises phytosanitaires portant sur ces deux arbres, apparemment faits en 2017, 2019 et mai 2020.

De plus, la Mairie n’a pas associé les habitants et usagers du Centre-bourg à la réflexion sur le réaménagement de cet espace végétal, ni au projet électoral du Maire Véronique Sarselli de créer un parking de 35 places en lieu de cet espace vert.

Le Maire pense-t-elle pouvoir imaginer seule cet « urbanisme à taille humaine » qu’elle réclame et défend ? Cela ne correspond pas à ce que souhaitent les fidésiens comme conception de la vie démocratique. Les premiers concernés (habitants, commerçants, usagers des services publics, etc.), avec les élu.e.s, doivent être impliqués au processus de réflexion que le Maire prétend avoir tenu. Elle est en responsabilité, et donc, en mesure de prendre cette initiative indispensable au débat démocratique et à la paix civique.

URGENT : Retrouvons nous le mercredi 3 juin à 17h30 au pied des arbres menacés d’abattage dans le jardin du Clos du Cardinal

Retrouvons nous tous ce jour le mercredi 3 juin à 17 h 30 au pied des arbres menacés d’abattage dans le jardin du Clos du Cardinal. Cet abattage étant programmé pour le jeudi 4 juin 2020. 
En effet, de nombreux Fidésiens et associations nous ont alertés, nous les élu.e.s de SainteFoyAVENIR — Yvette Lathuilière, Serge Replumaz, Faïza Mihoubi et Olivier Coupiac — au sujet des panneaux cloués sur deux arbres de ce charmant jardin situé derrière la résidence pour personnes âgées Beau Soleil et portant le nom du Clos du Cardinal
Panneaux cloués sauvagement annonçant un abattage futur. 
Nous nous sommes déjà réunis sur place, et la municipalité, la maire Véronique Sarselli, et sa première adjointe Pascale Bazaille, en tête nous ont longuement expliqué que l’état sanitaire de ces deux arbres justifiait leurs abattages car ils étaient condamnés.
Or, nous avons réclamé les diagnostics sanitaires de ces deux arbres réalisés en 2017 et 2019 sans succès et nous sommes persuadés que ces arbres en pleine forme ne méritent ce sort que pour la mise en œuvre d’un parking soi-disant végétalisé que la maire souhaite mettre en œuvre à la place de charmant espace vert. 
Alors oui à des travaux sur le jardin du Clos du Cardinal, mais uniquement pour la mise en valeur de cet espace vert. Et non pour abattre deux arbres pour la mis en œuvre de quelques places de parking pour satisfaire les besoins de certains commerçants locaux.

Le point sur les aides économiques : État, Région et Métropole

Aides de l’État, mais aussi des collectivités locales, Région et Métropole… il n’est pas toujours facile de se repérer et d’avoir une vue globale de ce vaste dispositif. Déployé pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie, il vise à soutenir et accompagner les entreprises et secteurs d’activités, touchés de plein fouet par cette crise sanitaire.

Nous pensons important de donner une information transparente et accessible sur l’ensemble de ces mesures.

Aides de l’État Bénéficiaires Conditions d’octroi Montant – délais Contact
Remise Impôts directs Les entreprises Examen individualisé qui tient compte de la situation et des difficultés financières des entreprises. Étaler ou reporter le paiement de la dette fiscale. Questionnaire de demande de remise gracieuseformulaire 4805-SD
Échéance de dépôt liasses fiscales Les entreprises Être en difficultéPour les grandes entreprises et grands groupes les reports d’échéance de paiements seront accordés s’il n’y a pas eu de versement de dividendes, ou de rachat d’actions jusqu’à fin 2020. Dépôt des liasses fiscales au 30/6.Pour entreprises en difficulté, report au 30 juin, des échéances fiscales du mois de mai. Consultez le calendrier détaillé des nouvelles échéances fiscales des entreprises
Report paiement factures : loyer, eau, gaz, électricité Les Très Petites Entreprises (TPE) Être en difficulté et au cas par cas pour les entreprises dont l’activité a été dégradée.Bailleurs (FSIF, AFG, ASPIM, CNCC, FFA et Caisse des Dépôts et Consignation) ont appelé leurs adhérents à annuler 3 mois de loyer pour TPE contraintes de fermer en application de l’arrêté du 15/3/20. Demande amiable auprès fournisseurs eau, gaz, électricité.
Suspension pour entreprises dont l’activité a été dégradée.
Fournisseurs d’énergies
Prêts garantis par l’État pour soutenir la trésorerie Entreprises de toutes tailles (sociétés, commerçants, artisans, exploitations agricoles, professions libérales, micro entrepreneurs, associations et fondations avec activité économique) Jusqu’au 31/12/20 demande à leur banque, un prêt garanti par l’État.Pas de remboursement la première année. Amortissement étalé sur une durée de 5 ans.L’engagement des banques = reporter jusqu’à 6 mois le remboursement des entreprises, sans frais 300 Milliard d’euros de l’État pour le soutien financement bancaire des entreprises.
Prêt égal à trois mois de chiffre d’affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1/1/2019

Retrouverez, au format PDF, le récapitulatif des aides économiques octroyées, tant au plan local que national.

Communiqué de presse post-électoral par Yvette Lathuilière

Chères Fidésiennes,
Chers Fidésiens,

Au nom de tous les colistiers de SainteFoyAVENIR et au lendemain du scrutin électoral du premier tour des municipales de ce 15 mars 2020, je tiens à exprimer ma fierté et ma joie d’avoir conduit cette équipe d’hommes et de femmes engagés, au sein de leur quartier, au cœur de notre commune. 

Je tiens, aussi, à remercier vivement les 1 506 électeurs fidésiens — près d’un quart des suffrages exprimés — qui, en choisissant de porter leur suffrage sur notre programme SainteFoyAVENIR, ont porté haut les couleurs de la citoyenneté, de l’écologie et de la solidarité dans notre belle ville de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Ce résultat représente la deuxième force politique de ce scrutin, sans équivoque, dans 17 des 19 bureaux de vote de la commune. 

Il montre pour SainteFoyAVENIR la progression du vote écologiste à Sainte-Foy-lès-Lyon et atteste assurément que nous devons aujourd’hui prendre en compte l’urgence climatique dans le cadre de nos décisions municipales. Ce que j’aurais à cœur de manifester aux côtés de Serge Replumaz, Faïza Mihoubi et Olivier Coupiac,

élus du futur conseil municipal.

Toutefois, l’abstention de 57,42 % des électeurs qui n’ont pas souhaité se rendre aux urnes, du fait notamment de la pandémie que nous vivons ces jours avec le Covid-19, ne reflète pas la réalité des votes sur notre commune et fausse probablement le résultat actuel et la majorité qui se dégage aujourd’hui autour de la Maire sortante.

Je tiens ici à redire que la promotion de la santé (physique, mentale et sociale) est une priorité dont nous devons collectivement prendre la mesure ; en lien avec les conditions dans lesquelles nous vivons, en lien avec la préservation de notre environnement. C’est cela qui doit nous préoccuper, nous mobiliser tous et toutes. 

Nous voyons bien en ces jours de confinement pour ne pas propager le virus, combien nous sommes attachés à prendre soin de nous — mêmes, et des autres ; combien il nous faut être responsables et solidaires des plus fragiles et isolés ! Cette épreuve promet de nous apprendre à vivre autrement ; gageons que ce sera avec plus de fraternité. 

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »
Martin Luther King.

Nous en sommes convaincus, les six années à venir seront déterminantes pour permettre l’avenir à Sainte-Foy-lès-Lyon, comme ailleurs. Nous pouvons constater que les résultats du premier tour à Lyon, et au niveau de la Métropole, montrent combien l’enjeu écologique mobilise les habitants. Il s’agit de construire une Métropole plus respirable, plus sobre, plus verdoyante, plus solidaire.
Le deuxième tour, reporté au 21 juin, est un objectif essentiel, dans cette perspective.

Pour finir, je veux m’adresser à l’équipe de la Maire sortante,

« — Vous avez gagné, bravo !

— Vous avez fini, au fil de votre longue campagne, par parler d’environnement. Vous avez même retenu plusieurs de nos propositions (« Adapter les bâtiments municipaux et les écoles au changement climatique. 50 % de bio et de local dans les cantines. Créer des îlots de verdure et des points d’eau sur les places des quartiers et dans les cours des écoles. Plan vélo citoyen. »).
Nous saurons y travailler activement — comptez sur nous — nous ne nous déroberons pas à nos engagements et nous mettrons notre expertise sur ces questions de développement durable au service de nos concitoyens. 

— Nous saurons aussi, avec tous les Fidésien.ne.s qui nous ont rejoints, vous rappeler que nous sommes la seule équipe qui s’oppose à la réalisation de la nouvelle autoroute de l’Ouest — Anneau des sciences — qui augmentera le trafic routier sur la commune, dégradera la qualité de l’air à partir de l’échangeur de Beaunant ; ailleurs, fera encore disparaître des espaces naturels et agricoles, polluera gravement l’air à proximité d’écoles et d’hôpitaux. 

— Nous, nous optons pour une commune de plus en plus respirable avec des circulations internes apaisées et des voies périphériques dédiées aux transports collectifs (tram-train, télécabine, bus propres) plus respectueux de notre santé et de notre environnement.
Nous optons pour une commune qui n’artificialisera pas les espaces végétalisés et choisira d’aménager des espaces publics agréables, accueillants et sécurisés pour tous et toutes.

— Une commune qui privilégiera les investissements pour supprimer toutes les passoires thermiques communales — logements collectifs sociaux et privés, et maisons individuelles.
Une commune qui optera pour une alimentation collective saine et durable, sans plastiques.
Une commune qui s’inscrira dans l’objectif du zéro déchet.

— Vous nous trouverez sur tous ces sujets, avec des propositions, et une opposition constructive, pour aller dans le sens de la transition environnementale, sociale et démocratique utile pour l’avenir. »

Bien sincèrement, 

Yvette Lathuilière

saintefoyavenir@gmail.com
saintefoyavenir​.org

Engagements de SainteFoyAVENIR sur la culture et le sport

Pilier essentiel du développement durable, l’accès à la culture et au sport pour tous doit être un des axes essentiels de développement pour notre ville.

Tout d’abord, nous ferons de l’action culturelle et territoriale un outil de la démocratisation culturelle pour les publics les plus éloignés des pratiques et des structures.

La pratique culturelle et la pratique sportive doivent être facilitées pour toutes et tous, jeunes et moins jeunes de tous les quartiers. Sainte-Foy-lès-Lyon dispose de très beaux équipements, des gymnases, une MJC, un Conservatoire de Musique et de Danse. Allons plus loin. Portons une attention particulière aux quartiers où la pratique est moins aisée. Proposons des tarifs d’inscription modulés en fonction des capacités de chacun, afin que le prix ne soit plus un frein.

Nous nous intéresserons particulièrement aux écoles élémentaires, compétence de la commune. Tous les enfants doivent pouvoir expérimenter, découvrir des œuvres et rencontrer des artistes. Nous organiserons des résidences dans les écoles, dès la maternelle. C’est, pour nos enfants, un gage de réussite et d’épanouissement, notamment par le développement de l’autonomie et de la créativité, et l’appropriation de savoirs, de compétences et de valeurs. Nous ouvrirons, également, les résidences de nos ainés à l’accueil de moments artistiques et culturels en lien avec les écoles, avec les artistes et avec les associations.

L’offre culturelle est également une de nos préoccupations majeures. Pour ce faire, nous mettrons davantage en lien les différentes structures culturelles et artistiques de Sainte-Foy : la MJC, le cinéma Mourguet, les Centres sociaux, mais aussi la salle Ellipse, les bibliothèques, RAMDAM. Créons des synergies, des temps de rencontre entre ces lieux, entre les professionnels et les amateurs, ou des événements transversaux, qui incitent à la circulation des publics d’un lieu à l’autre.

Et puis, nous avons la chance d’être dans une métropole où les offres culturelles et sportives sont particulièrement riches et nombreuses. Notre ville doit s’inscrire dans les grands événements qui ponctuent l’année, festival Lumière, les grandes Biennales, les championnats de sport nationaux, voire internationaux… pour offrir ainsi à tous les Fidésiens la possibilité de participer ou d’assister près de chez eux à ces manifestations.

Enfin, pour favoriser la création locale, nous accompagnerons l’ouverture de résidences artistiques qui érigeront Sainte-Foy-lès-Lyon en ville de la création et ainsi en une ville attractive. Et créerons chaque année un festival de tous les talents, sur le territoire, où pourront s’exprimer les Fidésiennes et les Fidésiens, avec audace et créativité.