Archives de catégorie : Conseil municipal

Conseil municipal du 1er octobre 2020

Circulation : quartier La Plaine — Chantegrillet — rue du Commandant Charcot.

Lors de cette séance, nous avons abordé, au moment des questions diverses, la problématique de la rue François Forest. Sujet sensible depuis plusieurs décennies. Face à l’encombrement et à la dangerosité de la circulation dans cette rue, particulièrement aux heures de pointe, les habitants ont récemment interpellé la Métropole qui est intervenue en concertation avec la mairie.
Le chemin des Fonts est à sens unique depuis septembre 2019 et la rue Forest, restée à double sens, passe à son tour en sens unique et, pour une période d’expérimentation, à contresens l’une de l’autre.

Situation à suivre : nous pensons en effet que pour apaiser le trafic sur l’îlot Chemin des Fonts – rue François Forest, il aurait fallu mettre ces deux rues parallèles dans le même sens de circulation. Nous disposerons d’ici à six semaines d’un retour sur cette expérimentation.

Nous sommes nombreux, habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon, à être confrontés non seulement à la pollution atmosphérique mais aussi à la pollution sonore du trafic automobile à certaines heures de la journée. Les limitations de vitesse ne sont clairement pas respectées sur certaines zones. Nous proposons le passage de toute la commune à 30 km/h et non plus seulement sur certains quartiers. La voiture individuelle, malgré les dénivelés à Sainte-Foy-lès-Lyon, ne peut rester aujourd’hui le moyen de transport principal

Il faut instaurer un travail continu avec le Sytral et être force de propositions : renforcer la cadence des horaires des bus (en soirée et week-end) ; demander une navette électrique les matins de marché ; installer des stations pour stocker les vélos, des bornes de recharge pour les véhicules électriques et développer des aires de covoiturage et d’autopartage ; piétonnisation des rues (exemple, aux abords des écoles et la Grande Rue du Centre-bourg). 

Cadre de vie : Le Clos du Cardinal

Nous avons voté contre le rapport concernant les modifications budgétaires et plus particulièrement sur l’aménagement du Clos du Cardinal. Nous refusons la transformation d’un espace vert en parking, et trouvons que ce projet n’a pas lieu d’exister. Alors que dans toutes les villes, la tendance est à lutter contre les niveaux alarmants de pollution de l’air et au retour du végétal, comme réponse aux vagues de chaleur, ce projet d’un autre temps est en décalage complet, avec le mode de vie souhaité par nos concitoyens. 

En outre, aucune enquête sérieuse n’indique le caractère d’urgence à créer un parking sur cet espace. La rotation des véhicules est largement suffisante sur le centre-bourg (près de 600 places de parking). Le projet dénaturerait ce centre historique et accentuerait le trafic sur une zone qui est déjà bien polluée. Cet espace est une source d’oxygène et un îlot de fraîcheur pour tous les riverains soucieux de protéger et conserver la qualité de leur cadre de vie. Il permet aussi à tous de bénéficier d’un écrin de nature pendant les canicules, comme cela a été le cas tout l’été. 

Nous avons redit notre attente d’une concertation promise par madame le maire avec les habitants et les commerçants du Centre concernant ce projet contre nature et, plus globalement, le réaménagement des places de l’église et Xavier Ricard. 

Caméras de vidéosurveillance

Nous souhaitons un nouvel audit suite à l’installation de nouvelles caméras ces derniers mois. Sainte-Foy-Lès-Lyon a été, récemment, le théâtre d’une montée d’une violence préoccupante : plusieurs véhicules ont été brûlés au Clos du Cardinal, au parc du Brûlet, un incendie dans le quartier Chavril et la devanture d’un commerce dégradée par des tags racistes ; sans parler plus récemment, d’un incendie qui s’est déclaré, à proximité d’une crèche. 

Nous attendons de l’audace, plus de transparence, et de la volonté de la part de la majorité et continuerons à travailler de manière efficace pour vous représenter.

Nous vous donnons rendez-vous début novembre pour le deuxième numéro de La Feuille Fidésienne, nouvelle alternative pour vous informer sur notre commune.

L’heure est à la solidarité et à l’union communale

Voici le courrier adressé dans ce sens, le 26 mars 2020, par Yvette Lathuilière, au nom de nos conseillers municipaux, à :

Madame le Maire,

Face à l’épidémie terrible que nous traversons, l’heure est à la solidarité et à l’union communale. Ayant à cœur de faire tout notre possible pour venir en aide aux plus fragiles, nous souhaitons vous proposer le soutien de notre groupe pour répondre aux besoins de nos concitoyen.ne.s.

Plusieurs enjeux nous paraissent prioritaires :

– Le contexte de confinement que nous connaissons est susceptible de créer des situations de détresse pour les plus fragiles. À ce titre, la commune en lien avec le CCAS, la Maison de la Métropole et les associations caritatives, peut-elle organiser des visites aux personnes isolées, âgées ou handicapées, qu’elle aura recensées ? 
La commune peut-elle faire un appel à des bénévoles (et à tous ses élus, conseillers municipaux) en bonne santé, pour assurer un soutien concret ? 

– Suite à la fermeture des marchés, quels moyens peut proposer la commune pour permettre la continuité de la distribution de denrées alimentaires aux fidésien.ne.s, dans le respect des consignes de distanciation et des gestes barrières ?

Vous devez être en contact avec les commerçants fidésiens, pénalisés par la fermeture de leur boutique. Nous souhaiterions échanger avec vous sur la recherche d’une solution, passant peut-être par la mise en place d’une plateforme numérique de distribution qui les impliquerait.

Une autre possibilité pourrait consister, en lien avec les producteurs locaux fidèles aux marchés fidésiens, par examiner la réouverture des marchés (Provinces, le Centre, Gravière), de manière dérogatoire et dans des conditions spécifiques. Nous sommes à votre disposition pour étudier rapidement avec vous des solutions adaptées.

– Le sujet de l’éclairage public n’a pas de caractère d’urgence. Mais, nous savons que c’est un sujet d’actualité pour la municipalité. Dans cette période de faibles déplacements, notamment la nuit, une expérimentation sur un ou deux quartiers pourrait être mise en œuvre. Expérimentation d’une extinction totale de l’éclairage nocturne (par exemple entre 22 h et 6 h), dont les effets (sécurité, économie, écologie) pourraient être mesurés.

Afin de pouvoir discuter ensemble de ces questions cruciales, une réunion en visioconférence entre les représentants de chaque groupe du conseil municipal — deux élus par groupe, par exemple — permettrait d’échanger et de partager un certain nombre d’informations, dans cette période d’impossibilité de tenir des réunions où nous serions physiquement présent.e.s, notamment sur :

– Un état des lieux de la situation de la pandémie Covid-19 à Sainte-Foy-lès-Lyon,

– Une présentation de l’organisation des aides en réponses aux besoins de la population recensés.

Nous sommes persuadés que tous nos concitoyen.ne.s, dans ce contexte si extraordinaire, attendent de la part de leurs élu.e.s, une mise en commun des meilleures idées pour les aider à surmonter cette épreuve.

Dans l’attente de connaître votre avis sur ces propositions et de pouvoir enclencher ce travail par visioconférence, recevez Madame le Maire, l’expression de nos meilleurs sentiments.

Yvette Lathuilière,
Conseillère Municipale
Tête de liste de l’équipe SainteFoyAVENIR.

Agissant au nom et pour le compte de tous les anciens et nouveaux conseillers municipaux SainteFoyAVENIR

Étonnante et regrettable fin de mandat !

Tribune libre – mars 2020 – Mosaïque n° 159

Quelle n’a pas été notre surprise, nous les élus de l’opposition, de constater que le mandat SARSELLI s’est terminé en 2019, et non en 2020. 

En effet, nous espérions tous un conseil municipal en février, qui généralement traite du sujet important du budget prévisionnel de l’année. Ce conseil n’ayant pas lieu et d’ailleurs il n’aura pas lieu avant les élections municipales de mars 2020. Or en décembre 2019, nous n’avons eu droit qu’à une présentation sommaire des comptes, à peine l’ébauche d’un débat d’orientation budgétaire Continuer la lecture de Étonnante et regrettable fin de mandat !

D’ici 2026, un fonctionnement démocratique pour la ville

Tribune libre – janvier 2020 – Mosaïque n°158

« Nous ne cachons pas notre désapprobation face au comportement antidémocratique de l’exécutif municipal. Deux exemples ci-après en sont la démonstration :

Au Conseil Municipal du 25 novembre 2019, nous avons réitéré le Continuer la lecture de D’ici 2026, un fonctionnement démocratique pour la ville

Renouvellement dans l’équipe des élus de SFAV

Intervention de Jacqueline VERDIER, en fin de Conseil Municipal du 3 octobre 2019, pour annoncer sa démission d'élue.

« Je souhaite vous annoncer ce soir ma Démission du Conseil Municipal

Madame le Maire, Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Ce sont des raisons personnelles et professionnelles qui fondent mon choix.

J’ai apprécié travailler avec l’ensemble de l’équipe municipale, élus et personnels administratifs, en particulier dans le domaine du social, du scolaire et du développement durable.

J’espère avoir pu apporter une contribution positive aux projets municipaux en cours, même si nous n’étions pas toujours d’accord.

Je formule avec vous ce soir l’espoir d’un avenir encore plus solidaire, écologique et durable pour les fidésiens. […]

Je vous remercie »

Hélène LEDUC lui succèdera pour cette fin de mandat, à partir du 25 novembre, lors du prochain Conseil Municipal.

BRÈVES VERTES DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

Les débats du Conseil Municipal du mois d’octobre ont fait une très large part aux thèmes de l’écologie fortement initiés et animés par les conseillers municipaux du groupe SAINTE FOY AVENIR ; Il faut savoir que nos élus avaient déposé depuis dix jours un vœu et qu’une question orale lue en séance publique, ont été longuement Continuer la lecture de BRÈVES VERTES DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

question orale du Groupe Sainte Foy A VENIR

présentée par Jacqueline Verdier en fin de Conseil Municipal du 3 octobre :

« Nous avons été sollicités par des familles au sujet d’une demande de repas sans viande dans les cantines scolaires de la commune.

Dès 2013 la municipalité a été sollicitée par des parents pour la mise en place de repas sans viande. Cette demande a été réitérée à plusieurs reprises, par une question en Conseil D’École, des demandes formulées au moment des inscriptions, auprès de l’Adjointe à la vie scolaire, ou auprès des personnels municipaux de la cantine.

La réponse de la Mairie est toujours du même ordre « repas classiques » ou « repas sans porc » sont les deux seuls choix proposés pour l’inscription à la cantine.

Il y a même un durcissement dans les réponses apportées par écrit aux parents

La tolérance de la réponse de 2013 « les agents de restauration sont attentifs aux enfants et ne leur serviront a priori pas de viande… », devient en 2015 « à noter que les agents des écoles ont la consigne de servir aux enfants toutes les composantes du repas, sans pour autant les forcer à les consommer ». En 2018 la réponse très laconique dit « toute demande de repas autre que ceux proposés ne sera pas prise en compte »

Pourtant les crèches municipales proposent des repas sans viande

Pourtant des communes de toutes sensibilités politiques proposent des repas sans viande. C’est le cas de Chaponost, Francheville, Brignais, Pierre Bénite, Lyon, Ecully.

Cette situation de blocage municipal met les enfants, leurs parents, notamment les mamans en situation difficile vis-à-vis de l’école :

  • Des difficultés de gestion par rapport à l’activité professionnelle des parents qui ne peuvent pas inscrire leurs enfants tous les jours.
  • Une situation compliquée entre les enfants et le personnel de cantine. Les enfants se retrouvent avec de la viande dans leur assiette, qu’ils refusent de manger. Dans ce contexte la cantine n’est pas un lieu, un moment serein.
  • « Les parents sont souvent sollicités pour faire des gâteaux, mettre la main au portefeuille pour l’école, tout en étant ignorés dans leur demande. Il n’y a aucune réciprocité » Ce sont là des phrases dites par les parents.

Le nouveau contrat n’intègre pas cette demande de repas sans viande alors que le service scolaire, l’exécutif municipal est totalement informé de cette demande.

Nous vous demandons de prendre en compte cette demande simple de repas sans viande, demande gérable techniquement et qui permet que toutes les familles aient une place pleine et entière dans les cantines scolaires. 

Nous souhaitons que le contrat avec SOGERES soit aménagé pour répondre à cette demande.

Dans l’attente d’une réponse au Conseil Municipal du 3 octobre 2019. »

Madame le Maire propose qu'il soit reparlé de cette question en commission.

Communiqué transmis à la presse

à l’initiative des élus de trois groupes d’opposition

Ce jeudi 3 octobre, le Conseil municipal a donné lieu à un spectacle inédit.

Après avoir échangé sur 13 rapports, 2 vœux sont mis à l’ordre du jour concernant l’épandage de glyphosate sur le stade d’honneur du plan du Loup, le 4 juillet.

  • Un émanant du groupe majoritaire qui a été mis au vote, pour demander à l’État de changer la loi sur le glyphosate,
  • L’autre émanant du groupe Sainte Foy Avenir pour lequel le vote a été refusé par Mme le maire, vœu qui demandait un arrêté du Maire d’interdiction du glyphosate et l’inscription du « Zéro Phyto » dans les marchés publics et dans les conventions avec les associations.

Concernant l’épandage de glyphosate, nous avons eu quelques réponses : Continuer la lecture de Communiqué transmis à la presse

Pour une commune réellement zéro phytosanitaire

Sainte Foy A VENIR a proposé un vœu au sujet de l’épandage de Glyphosate qui a eu lieu en juillet dernier sur le terrain de sport du Plan du Loup.

Ce vœu permettait de revenir sur cette question. Notre commune, déclarée Zéro Phyto, a laissé l’entreprise, Continuer la lecture de Pour une commune réellement zéro phytosanitaire

Chronique du Conseil Municipal du 4 juillet 2019

Lors de ce conseil André Valentino était exceptionnellement absent pour raisons familiales ainsi que Jacqueline Verdier pour cause d’angine. Serge Replumaz est donc intervenu sur les rapports.


Au début de chaque CM le procès-verbal de la séance précédente doit être adopté

Deux remarques de S.R. sur ce Procès-verbal :

Page 28 – il manquait la totalité de l’intervention de Monsieur Bavozet qui présentait le contenu du rapport sur le prix et la qualité du service public de prévention et gestion des déchets ménagers. Dans cette intervention, l’élu de la majorité annonçait que la municipalité fournirait aux fidésiens gratuitement et à leur demande, du broyat de bois.

Page 29 – vous me faites dire « des broyeurs de bois » Il s’agit bien de « broyat de bois ». Le broyat étant un nom masculin qui est le produit issu du broyage. Le broyeur quant à lui, permettant d’obtenir par action mécanique ce fameux broyat.

Intervention du Maire en réponse qui suppose que le micro de l’adjoint était coupé !!! Continuer la lecture de Chronique du Conseil Municipal du 4 juillet 2019