Lettre ouverte à Mme le Maire de Sainte-Foy-lès-Lyon

Sainte Foy-lès Lyon le 22/05/14 

Madame Le Maire,

Nous vous soumettons une demande au sujet de l’invitation de la commune de Sainte-Foy-Lès-lyon, à la commémoration du 69e Armistice du 8 mai 1945.

Dans la totale continuité des mandats précédents et en contradiction totale avec la loi de 1905 sur la laïcité, nous constatons que la commune invite les fidésiens à la messe de l’église du centre, avant le défilé, le dépôt de gerbes et les discours au monument aux morts.

Nous vous rappelons les principes sur lesquels s’appuie la laïcité :

Un principe de neutralité entre les religions et l’état. Une neutralité associée à l’égalité devant la loi pour tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion.

Un principe de liberté de conscience religieuse et philosophique, donc la liberté de culte.

Un principe de pluralisme puisque l’état ne reconnaît aucune religion et donc n’en méconnaît aucune.

En choisissant d’inviter les citoyens de la commune à une messe, vous ne respectez pas, Madame le Maire ce principe de neutralité entre les religions, qui s’impose aux représentants de la collectivité publique. Vous ne respectez pas le principe de liberté de conscience et de diversité des cultes des habitants de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Vous ne respectez pas le pluralisme qui suppose de ne reconnaître aucune religion en particulier, en n’en méconnaissant aucune.

De plus, c’est bien la victoire sur le totalitarisme et le nazisme et la victoire de la République, démocratique et laïque, que nous célébrons tous les 8 Mai. Nous le devons au combat de toutes les personnes qui y ont pris part, quelles que soient leurs convictions morales, philosophiques ou religieuses. Le devoir de mémoire nous engage par rapport à l’ensemble de ces personnes.

Cette pratique de choisir une religion associée à une manifestation publique contrevient au fonctionnement laïque et démocratique de notre république.

Nous vous demandons de revenir à la neutralité républicaine pour cette commémoration et toutes celles que nous célébrerons sur la commune.

Nous vous demandons que cette question soit reprise et débattue au sein du Conseil Municipal du 27 mai 2014.

Dans l’attente d’une réponse de votre part au Conseil Municipal, et en vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette question, nous vous adressons, Madame Le Maire, nos respectueuses salutations.

Pour le groupe SainteFoyÀVENIR
Monique Cosson