Situation préoccupante pour les parents d’élèves de l’École Paul Fabre

Article du Progrès du 25 février 

À partir de cet article et d’échanges avec des parents d’élèves de l’école Paul Fabre, nous avons appris le non remplacement d’un enseignant de CM2 depuis déjà cinq semaines et d’un enseignant de CP la semaine avant les vacances.

Cette situation est particulièrement préoccupante pour la bonne scolarisation des enfants de l’école, puisque l’ensemble des effectifs est réparti sur toutes les autres classes.

Les parents ont entrepris des démarches d’interpellation de l’Éducation Nationale, ont cherché des soutiens qui pourraient intervenir (Député de la circonscription, mairie de la commune…). Rien n’a bougé.

Nous soutenons publiquement leur demande pour que les remplacements soit effectués dès la rentrée des vacances d’hiver. L’État a déjà été condamné pour le non-remplacement de professeurs absents. Les parents peuvent faire valoir un droit aux enseignements pour leur enfant. C’est un droit aussi légitime que le droit opposable au logement, ou celui de trouver un médecin.

Nous avons signé la pétition qu’ils ont proposé samedi 29 février, à côté de la banderole déployée sur la grille de l’école.

Sur la banderole l’expression « École en crise » dérange la Mairie. Cette formule s’adresse bien à l’éducation Nationale.

Nous relaierons et soutiendrons leurs initiatives, pour qu’une solution soit rapidement trouvée.

Commentez :