Solidarité

Bien vivre ensemble et s’enrichir de nos différences

Une ville qui agit pour que tout un chacun puisse habiter et bien vivre sur la commune.

Une ville qui permet la coopération, l’échange, le vivre ensemble.

Une ville qui s’adapte aux besoins sociaux, d’emploi, de vie culturelle et sportive.

Notre ville peut sembler fermée à certains. Pourtant Sainte-Foy-lès-Lyon offre aujourd’hui une véritable chance d’aborder le 21e siècle dans un esprit où chacun pense à l’autre et partage. Le lien intergénérationnel est bien sûr une valeur à renforcer et encourager. Nous devons aussi décloisonner les quartiers qui sombrent dans un immobilisme sclérosant. Nous devons aussi réfléchir ensemble aux solutions permettant aux jeunes de rester dans notre ville et stopper l’hémorragie qui les frappes. Nous devons aussi imaginer ensemble les meilleures solutions pour l’intégration du logement social dans notre commune et enfin cesser de payer l’amende immorale que certains préfèrent régler plutôt que de se tourner vers des solutions innovantes et pérennes. Ces solutions existent et ne déprécient nullement la valeur du foncier. Le logement social du 21e siècle n’a plus rien à voir avec celui du 20e. Comme disait Antoine de Saint-Exupéry : « Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »

Le collectif SainteFoyAVENIR est une force de proposition réaliste et cohérente. Ce travail de réflexion et de décision se fera avec vous, comme l’ensemble des acteurs et associations de notre commune. C’est notre volonté pour la future gestion communale que tous soient impliqués dans le circuit décisionnel.

Voici quelques un des axes que nous travaillerons avec vous pour faire progresser la solidarité à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Accompagnons le développement d’actions intergénérationnelles auprès des publics jeunes, adultes, étudiants et personnes âgées isolées, souffrant de solitude.

Encourageons le développement de l’habitat coopératif et participatif.

Assumons une politique foncière ambitieuse, pour toute opération immobilière : un tiers de logement locatif social, un tiers de logement en accession libre et privée et le dernier tiers de logement en accession sociale à la propriété avec des règles anti-spéculation (en cas de revente) pour permettre à nos enfants et leurs familles de se loger à Sainte-Foy.

Réduisons la fracture numérique par la mise en place de politiques communales de solidarité en faveur des personnes n’ayant pas accès à Internet ou perdues dans les pratiques administratives de plus en plus dématérialisées.

Développons des lieux de convivialité, de partage, en réaménageant nos espaces publics et en permettant l’installation de recycleries, ressourceries, de Repair café… associatifs ou entrepreneurial.

Visons le zéro précarité alimentaire sur la commune en créant au minimum une épicerie sociale et solidaire.

Encourageons la pratique culturelle par toutes et tous.

Soutenons et développons l’offre culturelle et sportive en lien avec les acteurs et les associations locales (MJC, Centre Sociaux, RamDam, associations artistiques et culturelles, clubs sportifs…) et inscrivons-les dans l’offre métropolitaine.

Favorisons la création locale et créons un festival de tous les talents artistiques, sportifs, culturels… chaque année, dans tous les quartiers de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Lire nos engagements pour le sport et la culture à Sainte-Foy-lès-Lyon

5 réflexions sur « Solidarité »

  1. Favorisons le « mieux-vivre ensemble » :
    Les acteurs associatifs locaux sont déjà impliqués dans les actions permettant le bien-vivre ensemble. Je pense aux associations sportives, aux CILs. Il y a lieu d’amplifier et soutenir ces actions :

    Soutenons donc les actions favorisant le « bien-vivre ensemble » avec les acteurs associatifs déjà impliqués : les CIL du Centre, des Balmes, de la Gravière, des Provinces, de Grange Bruyère, de Chantegrillet-la Plaine, etc, et de RAMDAM ou des clubs sportifs.
    Et favorisons et développons la création de lieux tels que des boutiques – cafés – rencontres dans chaque quartier. Cela participera à faire émerger des échanges entre les habitants des quartiers de Beaunant-Gravière, du quartier du Plan du Loup-Chatelain, du quartier du Centre Bourg-Les Balmes, du quartier de Chavril-Provinces-St Luc, du quartier de Chantegrillet-La Plaine, et enfin du quartier de Jarrosson-Vallon.

  2. Répondons aux situations d’urgence :
    Depuis plusieurs années, les associations caritatives œuvrant sur Sainte-Foy, réclament auprès des collectivités, la mise en œuvre de mise à disposition de logements d’urgence devant répondre aux besoins de familles ou personnes isolées qui doivent pouvoir souffler et se reconstruire après un accident de la Vie. Bien que la Ville ait compris que ce besoin existait réellement, elle n’a jamais mis en œuvre ce service alors qu’avec la présence de cinq logements d’urgence, on répond à toutes les situations d’urgence.

    La aussi il est temps de le mettre en œuvre, que la Ville se dote d’un parc municipal de cinq logements d’urgence et de logements adaptés répondant à un certain nombre de situation d’urgence. Le CCAS (Centre Communal d’Actions Sociale) devant être le gestionnaire de ce parc communal.

  3. Il faut que nous permettions à nos enfants et nos petits enfants de rester sur notre commune :
    Or le prix d’accès au logement est de plus en plus élevé et ne permet plus aux jeunes couples, aux jeunes actifs et même aux jeunes retraités de rester dans un habitat répondant à leurs attentes et situées dans notre ville.
    La production de logement doit donc répondre à ces besoins sans rester dans l’élitisme. Pour se faire, il faudrait prévoir pour toute nouvelle opération immobilière sur la commune, les règles suivantes :
    • Un premier tiers doit correspondre à du logement locatif social.
    • Un second tiers doit correspondre à du logement en accession libre et privé.
    • Un dernier tiers doit correspondre à du logement en accession sociale à la propriété, avec l’imposition de règles anti spéculatives en cas de revente.

  4. Privilégions l’habitat participatif et coopératif :
    L’habitat participatif repose sur une démarche citoyenne : il permet à des groupes de personnes de construire leur logement et de partager un mode de vie écologique et communautaire, à moindre coût.
    C’est un mode de logement alternatif et surtout « sur mesure ».
    Ce processus est encadré juridiquement depuis 2015. Comment se fait-il qu’en 2020, aucun projet ne voit le jour dans ce sens sur notre commune ? alors que souvent Sainte-Foy a vu la naissance d’opérations de type « castor » et « auto constructeur » avec des portages du foncier via des organismes de logements sociaux et qu’elles ont été au milieu du siècle dernier, des opérations pionnières pour ce type d’habitat ?

    Alors oui, il est temps de promouvoir ce type d’habitat en veillant qui plus est, à favoriser l’intergénérationnel dans ce type de projet. Nous solliciterons donc des organismes ad hoc pour permettre de favoriser des opérations d’habitat participatif qui permettront à des fidésiens de rester sur notre commune.

  5. Solidarité, ENFIN le mot qui manque à notre très chère ville. J’aimerai qu’elle soit plus ouverte vers les autres. Vous avez tout mon soutien en tout cas j’espère vivement qu’Yvette Lathuilière et son équipe pourront apporter du vrai vivre-ensemble.

Commentez :