Archives par mot-clé : Centre-bourg

Signez la pétition : sauvons nos espaces verts à Sainte-Foy-lès-Lyon !

C’est l’appel lancé par notre Groupe d’élus à madame le Maire en vous invitant à signer cette pétition en ligne sur le lien suivant :  http://​chng​.it/​Y​b​w​qh4BW

Demande

1 – que vous procédiez immédiatement aux remplacements des deux arbres abattus au Clos du Cardinal, en application des préconisations du Plan national biodiversité du 4 juillet 2018.
Ceci dans l’objectif de pouvoir, dans les meilleurs délais, procurer une ombre et un bien-être incomparable aux passants, aux résidents de Beausoleil et accessoirement, aux usagers du petit parking existant. 

2 – que vous rendiez public l’ensemble des rapports de 2017-2019 & 2020 concernant l’état sanitaire des deux arbres abattus ce 4 juin 2020. 

3 – Et enfin, que vous décidiez d’ouvrir, au plus tôt, une concertation publique sur les circulations, les stationnements et les espaces végétaux du centre-bourg, intégrant le devenir du Jardin du Clos du Cardinal. 

Bien sincèrement. 

Pour les habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon, 

Les élu.e.s de SainteFoyAVENIR

Contexte

Ce jeudi 4 Juin 2020, deux magnifiques arbres ont été abattus dans le jardin du Clos du Cardinal, le seul espace vert du Centre-bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Ce tilleul et cet érable ont malheureusement été rapidement abattus ce jeudi 4 juin, au nom de la nécessaire préservation de la sécurité des biens et des personnes.

Mais nous sommes inquiets : La mairie ne nous a pas informés, en temps utiles, des diagnostics portés sur ces arbres, et refuse depuis mars 2020 de rendre publics des rapports d’expertises phytosanitaires portant sur ces deux arbres, apparemment faits en 2017, 2019 et mai 2020.

De plus, la Mairie n’a pas associé les habitants et usagers du Centre-bourg à la réflexion sur le réaménagement de cet espace végétal, ni au projet électoral du Maire Véronique Sarselli de créer un parking de 35 places en lieu de cet espace vert.

Le Maire pense-t-elle pouvoir imaginer seule cet « urbanisme à taille humaine » qu’elle réclame et défend ? Cela ne correspond pas à ce que souhaitent les fidésiens comme conception de la vie démocratique. Les premiers concernés (habitants, commerçants, usagers des services publics, etc.), avec les élu.e.s, doivent être impliqués au processus de réflexion que le Maire prétend avoir tenu. Elle est en responsabilité, et donc, en mesure de prendre cette initiative indispensable au débat démocratique et à la paix civique.

URGENT : Retrouvons nous le mercredi 3 juin à 17h30 au pied des arbres menacés d’abattage dans le jardin du Clos du Cardinal

Retrouvons nous tous ce jour le mercredi 3 juin à 17 h 30 au pied des arbres menacés d’abattage dans le jardin du Clos du Cardinal. Cet abattage étant programmé pour le jeudi 4 juin 2020. 
En effet, de nombreux Fidésiens et associations nous ont alertés, nous les élu.e.s de SainteFoyAVENIR — Yvette Lathuilière, Serge Replumaz, Faïza Mihoubi et Olivier Coupiac — au sujet des panneaux cloués sur deux arbres de ce charmant jardin situé derrière la résidence pour personnes âgées Beau Soleil et portant le nom du Clos du Cardinal
Panneaux cloués sauvagement annonçant un abattage futur. 
Nous nous sommes déjà réunis sur place, et la municipalité, la maire Véronique Sarselli, et sa première adjointe Pascale Bazaille, en tête nous ont longuement expliqué que l’état sanitaire de ces deux arbres justifiait leurs abattages car ils étaient condamnés.
Or, nous avons réclamé les diagnostics sanitaires de ces deux arbres réalisés en 2017 et 2019 sans succès et nous sommes persuadés que ces arbres en pleine forme ne méritent ce sort que pour la mise en œuvre d’un parking soi-disant végétalisé que la maire souhaite mettre en œuvre à la place de charmant espace vert. 
Alors oui à des travaux sur le jardin du Clos du Cardinal, mais uniquement pour la mise en valeur de cet espace vert. Et non pour abattre deux arbres pour la mis en œuvre de quelques places de parking pour satisfaire les besoins de certains commerçants locaux.

Sortie de confinement et réappropriation des espaces piétons

Sortie de confinement et pollution de l’air dans les espaces piétons, notamment aux abords des écoles.

Nous sommes aujourd’hui partagés entre l’impatience suscitée par la sortie du confinement et la nostalgie — qui nous gagne déjà — de cette bulle environnementale, vécue comme une vraie bouffée d’oxygène, pendant ces huit semaines. Ainsi, nous avons pu apprécier des aspects bénéfiques du confinement : comme la diminution des nuisances sonores, de la pollution de l’air, et de la réappropriation des rues par les piétons avec la jouissance de vraies zones de rencontres respectées tout en gardant nos distances.

Dans notre programme de campagne SainteFoyAVENIR, nous avions indiqué que nous souhaitions permettre la priorité aux piétons dans les différents quartiers de notre ville. Le non-respect, par certains usagers, des panneaux indiquant des zones de rencontre, où la vitesse est limitée à 20 km/h, nous consterne. Cette signalisation doit être la norme dans les secteurs où il faut faciliter les cheminements piétonniers et non une exception ! 

En effet, le plus souvent, ces rues se trouvent à proximité des écoles, et des commerces, et nous souhaitons des rues apaisées pour les enfants, les personnes âgées, ou à mobilité réduite, et plus généralement pour toute personne susceptible de vouloir se déplacer en sécurité, sur la voie publique.

Aussi, nous nous interrogeons quant à la reprise à partir du 11 mai 2020, date de la sortie du confinement.

Le Centre-bourg abrite une résidence pour personnes âgées, le Clos Beausoleil, de nombreuses familles, des commerces et trois écoles. Ses rues étaient quasi piétonnes, et particulièrement agréables, pendant le confinement. Vont-elles vite retrouver la pollution atmosphérique et le ballet incessant de nombreux véhicules aux heures de pointe ?

Ce confinement ne pourrait-il pas nous servir de déclic pour mieux appréhender les moyens de déplacement en mode actif (marche, vélo, trottinette…) ? Ne pourrions-nous pas engager une réflexion avec les riverains concernant leurs réelles attentes en matière de sécurité, de pollution, et de préservation du patrimoine de leur ville ?

Demain, nos vies seront changées pour une période, pour un moment, ou indéfiniment. il serait temps d’avoir une politique dynamique pour enfin permettre aux habitants de circuler sans la crainte de se retrouver face à face avec un véhicule trop rapide, et polluant. 

Le 14 mai, est la date de reprise de quelques classes dans les écoles (GS, CP et CM2), comment va s’organiser la circulation aux abords des écoles ? Nous savons que les parents devront déposer de façon échelonnée leurs enfants à l’école ; pour autant, viendront-ils en voiture ? Les écoles publiques sont des écoles de secteur ; ce qui n’est pas le cas des écoles privées. Une information pour inciter les personnes à venir par des modes actifs a-t-elle pu être faite en amont ? La Ville permettra-t-elle des espaces pour que les cyclistes puissent circuler et déposer leurs vélos, en toute sécurité ?

Avant une reprise plus globale en juin, dans la plupart des secteurs d’activités, nous, SainteFoyAVENIR, demandons une vraie réflexion sur nos modes de déplacements à Sainte-Foy-lès-Lyon, afin de permettre des mesures plus incitatives pour que nous soyons nombreux à utiliser le moins possible notre voiture et à pouvoir expérimenter des voies cyclables et des rues piétonnes, en toute sérénité. Parce qu’ensemble, nous avons accepté de rester confinés pour sauver des vies ; ça n’aurait pas de sens que nous oublions, en en sortant, qu’il nous faut aussi faire baisser durablement la pollution de l’air pour sauver les plus fragiles d’entre nous.