Archives par mot-clé : Échanges

Sylvette Meynial – Quartier de la Poncetière – Infirmière Réflexologue

Sylvette Meynial
Quartier de la Poncetière
Infirmière Réflexologue
Quinzième de la liste SainteFoyAVENIR

« Je suis inscrite sur la liste SainteFoyAVENIR car la nature est pour moi l’essentielle : humaine, respectueuse, bienveillante, vivante, saine. Elle est vitale. L’air, l’eau et la terre sont la source de notre vie.

Je souhaite agir dès aujourd’hui pour la planète, réfléchir ensemble, trouver des idées ensemble, les appliquer. Je rêve de vivre localement, avec peu de choses, juste ce qui est nécessaire, en accord avec ma vraie nature, ici et maintenant, à Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Ce que j’aimerais voir changer
Moins d’éclairage public la nuit.
Moins de circulation automobile.
Plus d’échange et de partage, de rassemblement entre Fidésien.ne.s, voisins, autour des thèmes porteurs et positifs pour notre planète, des actions mises en place.
Pas de pesticides et de produits destructeurs de l’écosystème.
Plus de vélos et de marcheurs.
Une cuisine municipale pour une restauration collective de qualité.
Faire des rassemblements autour du “prendre soin de nous même et des autres” avec des produits sains. »

Compte rendu de la réunion sur les Rythmes Scolaires

Comment articuler la vie de l’enfant
et la vie de l’élève ?

La liste SainteFoyÀVENIR
a organisé le 21 février
une réunion publique
sur la question de la mise en place de
la réforme des rythmes scolaires
à Sainte-Foy-lès-Lyon.

À la différence de la Municipalité sortante, nous n’abordons pas la question des rythmes scolaires sous l’angle de nouveaux créneaux horaires à remplir, imposés par l’État, trop coûteux pour la commune et en sollicitant les associations comme des prestataires.

La Liste SainteFoyÀVENIR aborde la question dans une logique globale des rythmes de l’enfant et des rythmes de l’élève re-situé dans son environnement éducatif.

Trois lieux pour l’éducation :
• La famille
• L’école
• La rue, au sens symbolique du terme pour signifier tout ce qui est « au dehors » des deux espaces précédents.

Pour débatte avec ces trois pôles éducatifs, la Liste SainteFoyÀVENIR a invité un enseignant, un animateur représentant une Fédération d’Éducation Populaire, et un parent pour témoigner de leur rôle auprès des enfants, et de leurs relations entre partenaires éducatifs.

Michel Develay, Professeur émérite des universités, a apporté son éclairage sur ces questions en les reliant à la loi de refondation de l’école.

Éduquer et instruire
Tout l’enjeu de l’éducation réside dans la cohérence que les adultes sont en capacité de construire autour de l’enfant, pour lui permettre de faire ses choix. C’est cette cohérence que doit rechercher un Projet Éducatif de Territoire, et c’est en travaillant avec les familles, l’école et les associations, que la SainteFoyÀVENIR s’engage à élaborer une politique éducative ambitieuse sur le territoire de la commune.

L’éducation familiale est un des piliers de la formation d’un enfant. Mais l’un des facteurs déterminant dans la construction de la personnalité adulte de l’individu, c’est le dialogue et l’échange qui peut exister dans la famille, quel que soit le milieu social de l’enfant. Les familles souples où l’on explore, l’on anticipe et où les parents ont le souci d’un renforcement positif pour leurs enfants contribuent activement à leur épanouissement.

La loi de Refondation de l’école est une formidable opportunité pour questionner à nouveau le fonctionnement de l’école et ses liens avec les autres acteurs éducatifs.

Et l’on reparle de l’éducation populaire
L’éducation populaire peut et doit contribuer à la découverte, l’acquisition de savoirs faire et de savoirs être, d’un socle de connaissances et de compétences, de culture d’ouverture à l’autre auquel les enfants doivent se confronter dans la perspective de leur vie d’adultes. Celles-ci peuvent être appréhendées dans le temps scolaire, ou en dehors de l’école. L’important est de concevoir la cohérence et la continuité entre ces différents temps de l’enfant.

À l’échelle d’une commune, cette cohérence ne peut se construire que dans une démarche partagée, partenariale associant les parents, les enseignants et les associations. Ce seront des contrats de projets qu’il faudra construire avec les associations qui le souhaitent dans la perspective de favoriser chez les enfants tout au long de leur parcours scolaire, l’éveil, la connaissance d’eux-mêmes et des autres, la curiosité, la découverte et les apprentissages, la compréhension du monde dans lequel ils sont amenés à vivre.

Pour que cette réforme puisse bénéficier à tous, les activités durant le temps libéré seront gratuites. La gratuité est un des fondements de l’école républicaine, et elle sera le fondement de l’organisation de la réforme des rythmes scolaires à Sainte-Foy-lès-Lyon. C’est un choix budgétaire que nous privilégierons.

La liste SainteFoyÀVENIR

cropped-Ban-MC-Rythmes-Scolaire11.jpg

rythmes_scolaire_01rythmes_scolaire_02rythmes_scolaire_03rythmes_scolaire_04rythmes_scolaire_05rythmes_scolaire_06rythmes_scolaire_07rythmes_scolaire_08rythmes_scolaire_09rythmes_scolaire_10