Archives par mot-clé : Olivier Coupiac

Communiqué de presse post-électoral par Yvette Lathuilière

Chères Fidésiennes,
Chers Fidésiens,

Au nom de tous les colistiers de SainteFoyAVENIR et au lendemain du scrutin électoral du premier tour des municipales de ce 15 mars 2020, je tiens à exprimer ma fierté et ma joie d’avoir conduit cette équipe d’hommes et de femmes engagés, au sein de leur quartier, au cœur de notre commune. 

Je tiens, aussi, à remercier vivement les 1 506 électeurs fidésiens — près d’un quart des suffrages exprimés — qui, en choisissant de porter leur suffrage sur notre programme SainteFoyAVENIR, ont porté haut les couleurs de la citoyenneté, de l’écologie et de la solidarité dans notre belle ville de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Ce résultat représente la deuxième force politique de ce scrutin, sans équivoque, dans 17 des 19 bureaux de vote de la commune. 

Il montre pour SainteFoyAVENIR la progression du vote écologiste à Sainte-Foy-lès-Lyon et atteste assurément que nous devons aujourd’hui prendre en compte l’urgence climatique dans le cadre de nos décisions municipales. Ce que j’aurais à cœur de manifester aux côtés de Serge Replumaz, Faïza Mihoubi et Olivier Coupiac,

élus du futur conseil municipal.

Toutefois, l’abstention de 57,42 % des électeurs qui n’ont pas souhaité se rendre aux urnes, du fait notamment de la pandémie que nous vivons ces jours avec le Covid-19, ne reflète pas la réalité des votes sur notre commune et fausse probablement le résultat actuel et la majorité qui se dégage aujourd’hui autour de la Maire sortante.

Je tiens ici à redire que la promotion de la santé (physique, mentale et sociale) est une priorité dont nous devons collectivement prendre la mesure ; en lien avec les conditions dans lesquelles nous vivons, en lien avec la préservation de notre environnement. C’est cela qui doit nous préoccuper, nous mobiliser tous et toutes. 

Nous voyons bien en ces jours de confinement pour ne pas propager le virus, combien nous sommes attachés à prendre soin de nous — mêmes, et des autres ; combien il nous faut être responsables et solidaires des plus fragiles et isolés ! Cette épreuve promet de nous apprendre à vivre autrement ; gageons que ce sera avec plus de fraternité. 

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »
Martin Luther King.

Nous en sommes convaincus, les six années à venir seront déterminantes pour permettre l’avenir à Sainte-Foy-lès-Lyon, comme ailleurs. Nous pouvons constater que les résultats du premier tour à Lyon, et au niveau de la Métropole, montrent combien l’enjeu écologique mobilise les habitants. Il s’agit de construire une Métropole plus respirable, plus sobre, plus verdoyante, plus solidaire.
Le deuxième tour, reporté au 21 juin, est un objectif essentiel, dans cette perspective.

Pour finir, je veux m’adresser à l’équipe de la Maire sortante,

« — Vous avez gagné, bravo !

— Vous avez fini, au fil de votre longue campagne, par parler d’environnement. Vous avez même retenu plusieurs de nos propositions (« Adapter les bâtiments municipaux et les écoles au changement climatique. 50 % de bio et de local dans les cantines. Créer des îlots de verdure et des points d’eau sur les places des quartiers et dans les cours des écoles. Plan vélo citoyen. »).
Nous saurons y travailler activement — comptez sur nous — nous ne nous déroberons pas à nos engagements et nous mettrons notre expertise sur ces questions de développement durable au service de nos concitoyens. 

— Nous saurons aussi, avec tous les Fidésien.ne.s qui nous ont rejoints, vous rappeler que nous sommes la seule équipe qui s’oppose à la réalisation de la nouvelle autoroute de l’Ouest — Anneau des sciences — qui augmentera le trafic routier sur la commune, dégradera la qualité de l’air à partir de l’échangeur de Beaunant ; ailleurs, fera encore disparaître des espaces naturels et agricoles, polluera gravement l’air à proximité d’écoles et d’hôpitaux. 

— Nous, nous optons pour une commune de plus en plus respirable avec des circulations internes apaisées et des voies périphériques dédiées aux transports collectifs (tram-train, télécabine, bus propres) plus respectueux de notre santé et de notre environnement.
Nous optons pour une commune qui n’artificialisera pas les espaces végétalisés et choisira d’aménager des espaces publics agréables, accueillants et sécurisés pour tous et toutes.

— Une commune qui privilégiera les investissements pour supprimer toutes les passoires thermiques communales — logements collectifs sociaux et privés, et maisons individuelles.
Une commune qui optera pour une alimentation collective saine et durable, sans plastiques.
Une commune qui s’inscrira dans l’objectif du zéro déchet.

— Vous nous trouverez sur tous ces sujets, avec des propositions, et une opposition constructive, pour aller dans le sens de la transition environnementale, sociale et démocratique utile pour l’avenir. »

Bien sincèrement, 

Yvette Lathuilière

saintefoyavenir@gmail.com
saintefoyavenir​.org

Olivier Coupiac – Quartier des Provinces – Ingénieur énergies renouvelables

Olivier Coupiac
Quartier des Provinces
Ingénieur énergies renouvelables
Quatrième de la liste SainteFoyAVENIR

« Fidésien depuis 2015, je suis marié et père d’une petite fille de trois ans.

Physicien de formation, j’ai découvert avec effroi la question du changement climatique lors d’une conférence il y a une quinzaine d’années. Je me suis alors reconverti dans le secteur des énergies renouvelables. J’ai abordé cette reconversion en construisant de petites éoliennes pour une ONG au Nicaragua, puis en Allemagne avant de devenir ingénieur d’étude pour un producteur d’électricité renouvelable à Lyon.

Convaincu qu’un changement de nos modes de vies est urgent mais qu’il ne pourra pas se faire sans justice sociale, je milite, entre-autre, dans les domaines :

De l’habitat participatif.
Le bâtiment représente 40% de notre consommation d’énergie, un gouffre pour les ménages modestes : isolons les murs mais décloisonnons les classes sociales et les générations.

Des monnaies locales citoyennes.

Des transports.
Ils causent 20% de nos émissions de CO2. Afin de lutter efficacement contre cette pollution nous devons relocaliser nos consommations et créer des emplois éthiques sur nos territoires !

Des déplacements actifs.
Nos villes étouffent dans la pollution et, aujourd’hui nous devrions vraiment favoriser les transports en commun, à pied à vélo pour les trajets de proximité au lieu de construire de nouvelles autoroutes. »