Archives par mot-clé : producteurs locaux

Ouverture des marchés : lettre ouverte à Mme le maire

Sainte-Foy-Lès-Lyon,
le 16 avril 2020

À Mme Véronique SARSELLI
Maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon

Madame,

Nous voulons vous interpeller une nouvelle fois, sur la nécessité d’envisager soit au plus tôt, soit dès la date du début de déconfinement (à partir de la semaine débutant le 11 mai prochain), la ré- ouverture des quatre marchés alimentaires quotidiens sur notre commune ; afin de permettre aux petits producteurs locaux de vendre leurs productions, en direct, à tous les fidésiens.

Vous savez bien que depuis le début de ce confinement sanitaire, l’approvisionnement alimentaire de tous est un enjeu qui reste prioritaire et participe à rendre ce temps de confinement plus acceptable pour tous.

En lien avec la Préfecture du Rhône, vous avez dès le 17, puis définitivement depuis le 24 mars dernier, décidé de la suspension de nos marchés de proximité, parce que nous disposons sur notre territoire de commerces alimentaires de substitution (pour l’essentiel, des grands distributeurs : Casino, Auchan, Aldi, Leader Price, Grand Frais, …sans parler aussi de Carrefour qui est situé sur la commune voisine de Francheville, mais qui est très utilisé par les fidésiens) et parce qu’il vous apparaissait difficile d’assurer la complète sécurité sanitaire de nos concitoyens sur nos places habituelles de marchés.

Des fidésiens, par quartier, ou immeuble, ont faire preuve d’un bel élan de solidarité et se sont organisés avec des commerçants et/ou producteurs locaux qu’ils connaissent, avec des livraisons faites soit à domicile, soit sur les parties privatives communes de nombreuses copropriétés.

Cependant, des communes proches — Tassin, Francheville, Craponne, St Genis les Ollières, Marcy l’Étoile — ont maintenu des marchés alimentaires en négociant une dérogation argumentée auprès de la Préfecture, afin de satisfaire les besoins de l’ensemble des habitants de leur territoire et pour préserver l’activité économique des petits producteurs.

Préserver ainsi les petits producteurs locaux c’est leur assurer une pérennité, au-delà de la crise actuelle, et nous prémunir en cas de nouvelle crise. Venir faire son marché à proximité de chez soi, à pied, à vélo, en moins d’une heure, c’est maintenir un lieu, un temps pour les liens sociaux de quartier tout en maintenant les gestes barrières bien connus aujourd’hui des habitants, et qui adouciraient ce nécessaire confinement.

Oui, les producteurs locaux participent à la qualité de notre cadre de vie en nous permettant de nous nourrir de denrées alimentaires bonnes pour notre santé. Pour eux, et pour une meilleure équité territoriale, nous vous demandons de ré-ouvrir ces quatre marchés, uniquement alimentaires, redimensionnés avec eux (nombre d’étals limités), sécurisés sanitairement grâce à l’affichage des gestes barrières requis et à l’encadrement des lieux par des policiers municipaux et/ou des citoyens bénévoles volontaires dont nous souhaitons faire partie au niveau des élus et adhérents de SainteFoyAVENIR.

Nous vous avons déjà proposé de travailler à vos côtés et avec le prestataire placier et les services techniques de la commune, pour établir des plans précis du nombre d’étals par marché, et du protocole strict pouvant être mis en œuvre et garantissant la sécurité sanitaire des commerçants et de nos habitants (limitation du nombre de producteurs locaux non revendeurs et du nombre de maraichers, distanciation entre étals et entre vendeurs et acheteurs, protocole à l’entrée du marché avec fourniture de masque et de gel hydroalcoolique pour le client qui n’en aurait pas, comptage du nombre de personnes entrant et sortant, parcours en sens unique, barriérage du site par barrières hautes de type HERAS ou similaire, marquage au sol des queues par étal, protocole avec chaque étal pour que les clients ne touchent pas les marchandises et limitent au maximum les points de contact sur les étals etc…).

L’ensemble de ces mesures n’étant absolument pas, ni en place, ni respectées, sur la totalité des commerces de grande distribution assurant aujourd’hui la continuité d’approvisionnement de nos concitoyens.

Nous espérons que vous pourrez répondre, prochainement, favorablement à notre requête et vous assurons de notre mobilisation à vos côtés, pour ce faire.

Bien sincèrement.

Pour SainteFoyAVENIR, Serge Replumaz.

Témoignages de producteurs

Nous projetions d’interviewer quelques producteurs habituellement présents sur les marchés fidésiens, à la suite de leurs fermetures. Nous sommes curieux, dans le bon sens du terme, de savoir comment ça se passe pour eux et nous leur avons posé les questions suivantes.

— S’ils avaient été sollicités pour la vente en drive organisée par la mairie ?
 — Comment se sont-ils fait connaître pour livrer sur commande ?
 — Comment se déroulent les livraisons ?
 — Quelles sont les répercussions en termes de surcroît de travail ?
 — Font-ils appel à des aides extérieures ?
 — Parviennent-ils à écouler leur production ? 
 — Subissent-ils des pertes ?

Mais nous nous sommes heurtés au fait que les producteurs ne sont pour ainsi dire pas joignables. Ils sont débordés, ce qui ne signifie pas nécessairement qu’ils parviennent à écouler leur production. Deux de leurs clients, ont brièvement échangé avec eux en récupérant leurs paniers sur le parking de la salle des fêtes des Garennes (Lyon 5e) et dans l’enceinte de la copropriété d’Horizon Nord. 

Ces quelques retours, bien que limités, ont leur importance. Ils rendent compte de la dispersion de nos producteurs et des difficultés auxquelles ils sont confrontés. Continuer la lecture de Témoignages de producteurs