Archives par mot-clé : Sainte Foy AVENIR

Retour d’info sur le Clos du Cardinal

Le 8 juin, un article dans la presse local (Le Progrès) titrait « Clos Cardinal : les arbres de la discorde » et déclarait ensuite : « dans la commune, l’arbre fait l’objet de longues polémiques entre la majorité et l’opposition : l’écologie contre la responsabilité de la Ville, l’écologie construite sur l’idéologie sans responsabilisation ».

Un nouvel article, paru le 4 juillet (dans ce même journal quotidien), jette enfin un regard plus équilibré et objectif sur le Clos du Cardinal et les projets qui se profilent !

Réouverture de la piscine municipale le 4 juillet 2020 : attention aux mauvaises surprises

La plupart des piscines du Rhône rouvrent ; exceptées celles en travaux (ex. : la piscine de la Mulatière), pour la joie des plus petits et des plus grands ; notamment des nageurs tous impatients de pouvoir enfin profiter des bassins et se prélasser dans les espaces aquatiques et les plages, après un confinement vécu péniblement pour certains.

Cependant, la réouverture des piscines doit se faire dans le respect des nouvelles réglementations sanitaires liées à la Covid-19, ce qui engendrera un coût supplémentaire pour toutes les communes. Il faudra réserver en ligne sa plage horaire limitée à 2 h 30, maximum.

À Sainte-Foy-lès-Lyon, la municipalité a décidé d’appliquer le tarif le plus élevé pour tous, dès l’âge de 8 ans, soit 4,70 € pour 2 h 30 d’accès à la piscine, douche comprise. Continuer la lecture de Réouverture de la piscine municipale le 4 juillet 2020 : attention aux mauvaises surprises

2020 – 2026 : des engagements fraternels et écologiques pour ce nouveau mandat.

Tribune libre de Mosaïque — juin 2020

L’élection du 15 mars dernier en a décidé ainsi : nous revoilà élus appartenant, courageusement et dignement à la minorité municipale, aux côtés d’un groupe majoritaire, fortifié par son élection dès le 1er tour.

Élus et responsables, pour nos électeurs, grâce à qui nous avons défendu, et défendrons encore, un projet ambitieux de développement citoyen, écologique et solidaire de notre ville.
Un projet pour l’avenir auquel nous croyons avec de nombreux jeunes de par le monde — dont certains nous ont réjouis en nous rejoignant — en ce début de 21e siècle qui, décidément, n’a pas fini de nous mettre face à nos fragilités et nos vulnérabilités.

Car nous l’avons tous bien compris en ce moment de pandémie — dont nous ne savons quand nous sortirons — qui que nous soyons, nous y sommes confrontés et devons puiser en nous des
ressources infinies de patience, de créativité, de solidarité, d’amour, pour que ce monde tienne encore debout, avec nous.

Nous embarquons donc pour ce nouveau mandat municipal où nous comptons nous investir avec sincérité, dans des délibérations démocratiques pour faire des choix déterminants pour Continuer la lecture de 2020 – 2026 : des engagements fraternels et écologiques pour ce nouveau mandat.

Conseil Municipal du 4 juin 2020 — Délégation de pouvoirs sur les dépenses engagées

Intervention de Serge Replumaz sur la délégation de pouvoirs art. L2122.22 du CGCT*

« On peut s’interroger sur la réalité des dépenses engagées entre le 19 décembre 2019 date du dernier Conseil Municipal et ce 4 juin 2020 (soit 168 jours) et que la délégation de pouvoirs ne fasse apparaitre que 8 lignes de dépenses, sans d’ailleurs indiquer les montants des dépenses effectives.

Prenons l’exemple des attributions de subventions aux associations ou il a fallu que nous réclamions le tableau de répartition pour avoir le montant total qui représente 1 177 920,50 € alors que l’an passé le montant a été de 1 194 000 € soit un montant des subventions de fonctionnement aux associations en baisse. Et qui plus est, j’ai en tête l’enveloppe du budget qui lui est à 1 250 000 € qui est voté systématiquement lors de la présentation annuelle du budget pour les subventions aux associations.

Alors bravo, madame le maire puisque votre première décision va à l’encontre de vos engagements qui était de maintenir le montant des subventions aux associations et vous avez pratiqué une baisse effective sur cette dépense et je reste totalement factuel.

Et là où c’est réellement scandaleux, Continuer la lecture de Conseil Municipal du 4 juin 2020 — Délégation de pouvoirs sur les dépenses engagées

Clos du Cardinal — Demande de concertation publique pour son avenir 

Lettre des Habitants et usagers du Centre-Bourg et membres de l’association SainteFoyAVENIR

à Mme Véronique SARSELLI

Maire de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Objet : Demande d’une concertation publique pour décider
de l’avenir de cet espace végétal.

Clos du Cardinal
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon.

Depuis notre demande du 11 mars dernier, lors de notre premier rassemblement citoyen au pied de ces deux arbres (érable et tilleul appartenant à un alignement végétal historique), vous ne nous avez pas transmis le ou les rapports(s) d’expertise sanitaire que vous dites avoir demandés pour ces arbres en 2017, et plus récemment en 2019. Nous le déplorons, et nous vous les redemandons fermement.

Aujourd’hui, ces arbres semblent vigoureux, malgré des signes de faiblesse au pied de l’érable (probablement endommagé par des travaux antérieurs sur le parking) qui ne nous permettent pas, sans expertise, d’affirmer la nécessité de leur abattage pour préserver la sécurité de tous.

Par ailleurs, vous avez présenté lors de votre dernière campagne électorale un projet de réaménagement de ce centre-ville fidésien, autour des places de l’église et Xavier Ricard. Ceci, sans aucune concertation préalable Continuer la lecture de Clos du Cardinal — Demande de concertation publique pour son avenir 

Pourquoi tant de haine mme le Maire ? Au nom de quelle idéologie ?

Nous abordons aujourd’hui un tournant politique. L’écologie n’est pas une idéologie ni un parti ; ni seulement une science, c’est une pensée politique globale parce qu’elle concerne la vie humaine dans son intégralité, dans toutes ses relations vitales avec nos écosystèmes. C’est pourquoi la réflexion écologique doit désormais éclairer toutes nos décisions de politiques publiques.

Il apparaît que vous vous méprenez sur le sens du mot « idéologie » dont vous affublez l’écologie. Le libéralisme, le socialisme, le capitalisme, le communisme, le consumérisme sont des idéologies ; c’est-à-dire des ensembles d’idées, de croyances, de valeurs, sur lesquels les humains, au fil des siècles, ont fondé leurs actions. Elles se sont avérées indispensables pour permettre à un groupe, à une société, de se fixer un horizon, un but, une ambition le Continuer la lecture de Pourquoi tant de haine mme le Maire ? Au nom de quelle idéologie ?

Leur vraie nature en action au Clos du Cardinal…

Quelle désolation !

Clos du Cardinal, le 4 juin 2020 matin, à 7 h ….
Clos du Cardinal, le 4 juin 2020 à 13 h … le tilleul et l’érable sont encore en vie…
Clos du Cardinal, ce 4 juin 2020 à 17h30
Jardin du Clos du Cardinal, le 4 juin 2020 à 18 h

Préservons ce charmant et vital espace vert et refusons le futur parking du Clos du Cardinal !

Très prochainement une lettre ouverte et une pétition seront en ligne.

Regardez ce soir le Conseil municipal sur le Facebook de la Ville…

Premier conseil municipal : installation de l’exécutif

Mardi 26 mai 2020 à 19 h, salle l’Ellipse, dans le respect des mesures sanitaires, en vigueur compte tenu de l’état d’urgence sanitaire dans lequel est placé notre pays jusqu’au 10 juillet 2020, installation du nouveau conseil municipal.

Premier conseil municipal le 26 mai 2020, salle de l'Ellipse.
Premier conseil municipal le 26 mai 2020, salle de l’Ellipse.

C’est donc dans la salle de l’Ellipse aménagée en conséquence, que s’est déroulée hier l’élection, par le conseil municipal, du maire de Sainte-Foy-lès-Lyon pour la période 2020-26.
Vous lirez, ci-dessous, les interventions de Mme Yvette Lathuilière et de M. Serge Replumaz pour le groupe municipal d’opposition SainteFoyAVENIR, citoyenneté, écologie, solidarité.

L’évènement d’hier soir était moins la réélection acquise du maire sortant, mme Sarselli — réélu dans un contexte si particulier en raison de la crise du Covid-19 — que nos interventions audacieuses en regard du mutisme de son équipe.
Bien sûr, aucun débat ne pouvait s’enclencher dans ce contexte où il nous a fallu demander fermement le droit de prendre la parole qui Continuer la lecture de Premier conseil municipal : installation de l’exécutif

ÀTTABLE et SFA soutiennent la création d’un atelier de confection de masques

Logo SainteFoyAVENIR  

En cette période de déconfinement partiel et progressif, l’utilisation de masques est indispensable. Il y a déjà eu une distribution de masques par la municipalité. Nous avons constaté qu’il y avait des manques et des besoins supplémentaires, comme des masques pour enfants à partir de 11 ans, d’autres masques adultes pour permettre un roulement entre utilisation pendant quatre heures et lavage.

Pendant la période de confinement de nombreuses bénévoles se sont lancées dans la fabrication de masques en tissu à partir des normes Afnor.

Nos deux associations, ÀTTABLE et SainteFoyAVENIR, ont choisi de s’associer pour rechercher des bénévoles prêtes à s’inscrire dans un projet de confection de masques en tissu pour enfants dans un premier temps, et pour adultes : masques en coton, trois épaisseurs avec accroches derrière les oreilles.

La confection et la distribution gratuite de masques est l’objectif de cette coordination des bonnes volontés, en garantissant les normes sanitaires et la qualité de fabrication. 

Ce projet réunit pour l’instant dix couturières à domicile, qui ont déjà cousu des masques, et une couturière professionnelle prête à former de nouvelles volontaires inexpérimentées. Une chaine de solidarité a déjà permis de récupérer du tissu et d’échanger sur des moyens de compensation à la pénurie d’élastique. Le local d’ÀTTABLE (3 avenue de Limburg) peut accueillir quatre postes de travail dans le respect de la distanciation physique, avec mesures d’hygiène (lavage des mains, gel hydroalcoolique, masques pour travailler). Il n’attend plus que les couturières volontaires (contact : Hubert ABEILLON 0984 320 186).

Le projet est lancé et la première distribution gratuite de masques enfants aux associations caritatives fidésiennes, et auprès de représentants de parents d’élèves, aura lieu le vendredi 29 mai à partir de 16h30 à cette adresse : 3 avenue de Limburg, Sainte-Foy-lès-Lyon. Une notice d’utilisation sera jointe aux masques donnés.

Si vous souhaitez vous joindre à ce projet, contactez l’une de ces associations pour plus de précisions : 

ÀTTABLE : collectif.attable@gmail.com

SainteFoyAVENIR : saintefoyavenir@gmail.com

Sortie de confinement et réappropriation des espaces piétons

Sortie de confinement et pollution de l’air dans les espaces piétons, notamment aux abords des écoles.

Nous sommes aujourd’hui partagés entre l’impatience suscitée par la sortie du confinement et la nostalgie — qui nous gagne déjà — de cette bulle environnementale, vécue comme une vraie bouffée d’oxygène, pendant ces huit semaines. Ainsi, nous avons pu apprécier des aspects bénéfiques du confinement : comme la diminution des nuisances sonores, de la pollution de l’air, et de la réappropriation des rues par les piétons avec la jouissance de vraies zones de rencontres respectées tout en gardant nos distances.

Dans notre programme de campagne SainteFoyAVENIR, nous avions indiqué que nous souhaitions permettre la priorité aux piétons dans les différents quartiers de notre ville. Le non-respect, par certains usagers, des panneaux indiquant des zones de rencontre, où la vitesse est limitée à 20 km/h, nous consterne. Cette signalisation doit être la norme dans les secteurs où il faut faciliter les cheminements piétonniers et non une exception ! 

En effet, le plus souvent, ces rues se trouvent à proximité des écoles, et des commerces, et nous souhaitons des rues apaisées pour les enfants, les personnes âgées, ou à mobilité réduite, et plus généralement pour toute personne susceptible de vouloir se déplacer en sécurité, sur la voie publique.

Aussi, nous nous interrogeons quant à la reprise à partir du 11 mai 2020, date de la sortie du confinement.

Le Centre-bourg abrite une résidence pour personnes âgées, le Clos Beausoleil, de nombreuses familles, des commerces et trois écoles. Ses rues étaient quasi piétonnes, et particulièrement agréables, pendant le confinement. Vont-elles vite retrouver la pollution atmosphérique et le ballet incessant de nombreux véhicules aux heures de pointe ?

Ce confinement ne pourrait-il pas nous servir de déclic pour mieux appréhender les moyens de déplacement en mode actif (marche, vélo, trottinette…) ? Ne pourrions-nous pas engager une réflexion avec les riverains concernant leurs réelles attentes en matière de sécurité, de pollution, et de préservation du patrimoine de leur ville ?

Demain, nos vies seront changées pour une période, pour un moment, ou indéfiniment. il serait temps d’avoir une politique dynamique pour enfin permettre aux habitants de circuler sans la crainte de se retrouver face à face avec un véhicule trop rapide, et polluant. 

Le 14 mai, est la date de reprise de quelques classes dans les écoles (GS, CP et CM2), comment va s’organiser la circulation aux abords des écoles ? Nous savons que les parents devront déposer de façon échelonnée leurs enfants à l’école ; pour autant, viendront-ils en voiture ? Les écoles publiques sont des écoles de secteur ; ce qui n’est pas le cas des écoles privées. Une information pour inciter les personnes à venir par des modes actifs a-t-elle pu être faite en amont ? La Ville permettra-t-elle des espaces pour que les cyclistes puissent circuler et déposer leurs vélos, en toute sécurité ?

Avant une reprise plus globale en juin, dans la plupart des secteurs d’activités, nous, SainteFoyAVENIR, demandons une vraie réflexion sur nos modes de déplacements à Sainte-Foy-lès-Lyon, afin de permettre des mesures plus incitatives pour que nous soyons nombreux à utiliser le moins possible notre voiture et à pouvoir expérimenter des voies cyclables et des rues piétonnes, en toute sérénité. Parce qu’ensemble, nous avons accepté de rester confinés pour sauver des vies ; ça n’aurait pas de sens que nous oublions, en en sortant, qu’il nous faut aussi faire baisser durablement la pollution de l’air pour sauver les plus fragiles d’entre nous.