Archives par mot-clé : Vidéo surveillance

Conseil municipal du 1er octobre 2020

Circulation : quartier La Plaine — Chantegrillet — rue du Commandant Charcot.

Lors de cette séance, nous avons abordé, au moment des questions diverses, la problématique de la rue François Forest. Sujet sensible depuis plusieurs décennies. Face à l’encombrement et à la dangerosité de la circulation dans cette rue, particulièrement aux heures de pointe, les habitants ont récemment interpellé la Métropole qui est intervenue en concertation avec la mairie.
Le chemin des Fonts est à sens unique depuis septembre 2019 et la rue Forest, restée à double sens, passe à son tour en sens unique et, pour une période d’expérimentation, à contresens l’une de l’autre.

Situation à suivre : nous pensons en effet que pour apaiser le trafic sur l’îlot Chemin des Fonts – rue François Forest, il aurait fallu mettre ces deux rues parallèles dans le même sens de circulation. Nous disposerons d’ici à six semaines d’un retour sur cette expérimentation.

Nous sommes nombreux, habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon, à être confrontés non seulement à la pollution atmosphérique mais aussi à la pollution sonore du trafic automobile à certaines heures de la journée. Les limitations de vitesse ne sont clairement pas respectées sur certaines zones. Nous proposons le passage de toute la commune à 30 km/h et non plus seulement sur certains quartiers. La voiture individuelle, malgré les dénivelés à Sainte-Foy-lès-Lyon, ne peut rester aujourd’hui le moyen de transport principal

Il faut instaurer un travail continu avec le Sytral et être force de propositions : renforcer la cadence des horaires des bus (en soirée et week-end) ; demander une navette électrique les matins de marché ; installer des stations pour stocker les vélos, des bornes de recharge pour les véhicules électriques et développer des aires de covoiturage et d’autopartage ; piétonnisation des rues (exemple, aux abords des écoles et la Grande Rue du Centre-bourg). 

Cadre de vie : Le Clos du Cardinal

Nous avons voté contre le rapport concernant les modifications budgétaires et plus particulièrement sur l’aménagement du Clos du Cardinal. Nous refusons la transformation d’un espace vert en parking, et trouvons que ce projet n’a pas lieu d’exister. Alors que dans toutes les villes, la tendance est à lutter contre les niveaux alarmants de pollution de l’air et au retour du végétal, comme réponse aux vagues de chaleur, ce projet d’un autre temps est en décalage complet, avec le mode de vie souhaité par nos concitoyens. 

En outre, aucune enquête sérieuse n’indique le caractère d’urgence à créer un parking sur cet espace. La rotation des véhicules est largement suffisante sur le centre-bourg (près de 600 places de parking). Le projet dénaturerait ce centre historique et accentuerait le trafic sur une zone qui est déjà bien polluée. Cet espace est une source d’oxygène et un îlot de fraîcheur pour tous les riverains soucieux de protéger et conserver la qualité de leur cadre de vie. Il permet aussi à tous de bénéficier d’un écrin de nature pendant les canicules, comme cela a été le cas tout l’été. 

Nous avons redit notre attente d’une concertation promise par madame le maire avec les habitants et les commerçants du Centre concernant ce projet contre nature et, plus globalement, le réaménagement des places de l’église et Xavier Ricard. 

Caméras de vidéosurveillance

Nous souhaitons un nouvel audit suite à l’installation de nouvelles caméras ces derniers mois. Sainte-Foy-Lès-Lyon a été, récemment, le théâtre d’une montée d’une violence préoccupante : plusieurs véhicules ont été brûlés au Clos du Cardinal, au parc du Brûlet, un incendie dans le quartier Chavril et la devanture d’un commerce dégradée par des tags racistes ; sans parler plus récemment, d’un incendie qui s’est déclaré, à proximité d’une crèche. 

Nous attendons de l’audace, plus de transparence, et de la volonté de la part de la majorité et continuerons à travailler de manière efficace pour vous représenter.

Nous vous donnons rendez-vous début novembre pour le deuxième numéro de La Feuille Fidésienne, nouvelle alternative pour vous informer sur notre commune.

Avec SainteFoyAVENIR, la sécurité s’entend au sens large.

La sécurité des personnes passe par la sécurité environnementale, sanitaire, alimentaire, routière et des biens.

La sécurité environnementale — proximité de voies de circulation, de lieux d’émissions de polluants, etc. —, sanitaire — qualité de l’eau, de l’air, des sols, etc. —, alimentaire — essentielle : qualité et proximité des approvisionnements —, et routière — partage des voiries, circulation apaisée, diminution de la place de la voiture.

La qualité de l’air, ce que l’on mange et boit, la sécurité de nos déplacements doivent être garantis au sein de la commune.

Yvette Lathuilière, élue maire, prendra des mesures, et au besoin, des arrêtés pour le Zéro Phyto, l’objectif d’une alimentation de qualité — bio et locale dans la restauration collective — et la sécurité routière.

Celle-ci demandera des aménagements et des actions spécifiques : multiplication des zones de rencontres à 20 km/h dans tous les quartiers avec priorité aux piétons, puis aux cycles et en dernier à la voiture. Tous les abords des écoles et les cœurs de quartier doivent être sécurisés par des zones de rencontres. Les déplacements doux doivent être systématiquement privilégiés et sécurisés.

La sécurité des personnes et des biens demande des actions spécifiques.

Sainte-Foy-lès-Lyon reste une ville sûre, la délinquance a un des taux les plus bas de la métropole, depuis de nombreuses années. Par contre des gênes et des trafics existent dans des quartiers de la commune.

Comme d’autres villes de la première couronne lyonnaise, notre vile attire des cambrioleurs. Pour répondre à cet état de fait, nous proposons plusieurs choses qui permettent d’impliquer et de prendre en compte les problématiques concrètes :

Des promenades sécurités à divers moments de la journée et en soirée, avec des élus, des habitants, des membres des CIL, la Police municipale pour rentrer en contact avec les personnes qui génèrent du bruit, suscitent des sentiments d’insécurité, génèrent parfois des tensions.

À partir de ces prises de contact, de cet état des lieux, établir un programme d’apaisement avec des réponses individuelles (insertion professionnelle, loisirs, initiatives…) et collectives : baisse du bruit, projets pour le quartier, aménagements nécessaires.. 

Maintenir les promenades sécurité, en même temps que le programme d’apaisement.

Des aménagements de l’espace public pour que les femmes y aient leur place, à partir de marche exploratoire, suivie de débat avec des femmes, dans différents quartiers.

Un bilan de la vidéo surveillance pour évaluer sa pertinence, sa réelle efficacité.

Prévention et vigilance par rapport aux cambriolages, une information sur les modes d’intrusion et la vigilance pour les signaler, réduire leur fréquence.