Tribune des élu.e.s SFAV de Septembre 2015

Une nécessité et une exigence : Maintenir le bureau de poste aux Provinces !

Le groupe « La Poste » a engagé une politique de réaménagement de la présence postale sur le territoire à l’échelon national. Sainte Foy les lyon, comme de nombreuses autres communes, est touchée par une fermeture annoncée, mais non encore confirmée, du bureau de poste de Chavril à l’horizon début 2016.

De très nombreux habitants, associations , copropriétés de la commune ont manifesté leur volonté et leur besoin de maintenir un bureau de poste sur le quartier Provinces, Chavril, Chantegrillet/La Plaine (1/3 de la population), à travers une pétition (4000 signatures) et une présence nombreuse et engagée lors de la réunion publique organisée par la Municipalité le 21 mai dernier.

A cette occasion, la Municipalité a affirmé son attachement au maintien d’un service postal complet sur la commune, et pourtant elle est prête à accepter une évolution de ce service sous forme d’une offre éclatée :

consignes automatiques d’un côté, relais poste chez un commerçant, agence bancaire dans un autre quartier. Ce qui éclate, c’est surtout le service public de proximité au service d’une population dans toutes ses composantes. En effet, ces modalités dissociées sacrifient les personnes les plus fragiles, les moins mobiles, et le lien social, développé au quotidien par les services publics, qui contribue à faire société.

Depuis le mois de mai, aucune information précise concernant l’avancée des échanges entre la commune et « La Poste » pour prendre en compte, de façon globale et appropriée, les besoins de la population, n’a été communiquée aux élus, associations, organisations mobilisées ou usagers concernés. Nous rappelons l’engagement de Mme Le Maire, le 21 Mai, de tenir une nouvelle réunion publique sur le service postal.

Toute décision doit s’appuyer sur un diagnostic partagé, dont on attend toujours la diffusion d’autant que la décision de fermeture d’un bureau de poste doit faire l’objet d’une délibération du conseil municipal, comme le prévoient les conventions passées entre le groupe La Poste et l’Etat d’une part et l’association des Maires de France d’autre part.

Nous pouvons nous féliciter d’avoir, depuis mars 2015, rendu public en Conseil Municipal, la question du devenir du bureau de poste de Chavril. « Sainte Foy Avenir » s’engage à poursuivre son action pour faire valoir cette nécessité et cette exigence de maintenir un service public postal de proximité au service de tous les fidésiens.

Monique Cosson, Isabelle Piot, André Valentino

contact@saintefoyavenir.fr/www.saintefoyavenir.org